Pont Theodor-Heuss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont Theodor-Heuss
Image illustrative de l'article Pont Theodor-Heuss
Géographie
Pays Allemagne
Länder Hesse et Rhénanie-Palatinat
Localité Wiesbaden et Mayence
Coordonnées géographiques 50° 00′ 24″ N 8° 16′ 37″ E / 50.006667, 8.27694450° 00′ 24″ N 8° 16′ 37″ E / 50.006667, 8.276944  
Fonction
Franchit Rhin
Fonction Routière
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Longueur 475 m
Largeur 24 m
Hauteur 9 m
Construction
Mise en service 1885
Architecte(s) Friedrich von Thiersch et Paul Bilfinger

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Pont Theodor-Heuss

Géolocalisation sur la carte : Hesse

(Voir situation sur carte : Hesse)
Pont Theodor-Heuss

Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-Palatinat

(Voir situation sur carte : Rhénanie-Palatinat)
Pont Theodor-Heuss

Le pont Theodor-Heuss est un pont routier (B40) qui traverse le Rhin entre Cassel, un quartier de Wiesbaden (sur la rive droite) et Mainz-Altstadt, la vieille ville de Mayence (sur la rive gauche). Il relie par là-même les lænder allemands de Hesse et de Rhénanie-Palatinat.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pont sur le Rhin a été construit dans les années 1882-1885 par l'architecte/concepteur en structure Friedrich von Thiersch et Bernhard Bilfinger par la Communauté projet Philipp Holzmann / Frères Benckiser. Le 30 Mai 1885 a eu lieu à 11 heures une dédicace solennelle a invité au ministère des Finances de Grand-duché de Hesse.

Élargissement au XXe siècle[modifier | modifier le code]

La circulation y est très dense, et le pont a dû être élargi de chaque côté entre 1931 à 1934, pour atteindre l'élargissement de la chaussée de 13.80 m à 18.80 m. Les longueurs des travées sont 87.13 m - 98.96 m - 102.94 m - 98.96 m - 87.13 m

Le 17 Mars 1945, peu de temps avant que les troupes américaines sont arrivées dans la ville des troupes allemandes fait sauter le pont intact qui enjambait le Rhin durant la phase finale de la Seconde Guerre mondiale en retraite, pour éviter une seconde Remagen.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]