Pont Santa Trinita

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 46′ 08.46″ N 11° 15′ 01.12″ E / 43.7690167, 11.2503111 ()

Le Ponte Santa Trinita est un des ponts de Florence sur l'Arno. Il relie la piazza Santa Trinita à la piazza de' Frescobaldi, avec un palais à chacune de ses extrémités : le Palazzo Spini Feroni au nord et le Palazzo della Missione au sud.

Il fut construit entre 1567 et 1570 par Bartolomeo Ammannati à l'emplacement même de l'ancien Pont Santa Trinita qui venait d'être détruit par une crue de l'Arno. Il aurait d'ailleurs consulté Michel-Ange pour son projet[1]. Depuis 1608, quatre statues représentant les quatre saisons, le Printemps et l'Hiver, dues à Pierre Franqueville, et l'Été et l'Automne, dues à Giovanni Battista Caccini, ornent chaque extrémité du pont. Elles furent installées à l'occasion des noces de Cosme II de Médicis et Madeleine d'Autriche.

Il est le premier pont en aval du Ponte Vecchio et il précède le Ponte alla Carraia.

Comme tous les ponts de Florence (excepté le Ponte Vecchio) il a été démoli par les troupes allemandes pour s'opposer à la progression des Alliés en 1944 et reconstruit à l'identique après la Seconde Guerre mondiale.

Pont Santa Trinita

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roberto Martucci, Bruno Giovannetti, Florence, guide de l'architecture, Canal Edition, 1997.

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Francesco Guerrieri, Lucia Bracci, Giancarlo Pedreschi. I ponti sull'Arno dal Falterona al mare. Firenze, Edizioni Polistampa, 1998.