Pont Pumarejo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont Pumarejo
Puente Pumarejo
Le pont Pumarejo
Le pont Pumarejo
Géographie
Pays Colombie
Localité Barranquilla
Coordonnées géographiques 10° 57′ 03″ N 74° 45′ 09″ O / 10.950833, -74.752510° 57′ 03″ N 74° 45′ 09″ O / 10.950833, -74.7525  
Construction
Inauguration 6 avril 1974[1]
Architecte(s) Ricardo Morandi

Géolocalisation sur la carte : Barranquilla

(Voir situation sur carte : Barranquilla)
Pont PumarejoPuente Pumarejo

Géolocalisation sur la carte : Colombie (administrative)

(Voir situation sur carte : Colombie (administrative))
Pont PumarejoPuente Pumarejo

Le pont Alberto-Pumarejo traverse le fleuve Magdalena à quelques kilomètres en amont de son embouchure, à la hauteur de la ville de Barranquilla, au nord de la Colombie. Il relie la ville de Barranquilla à l'île de Salamanca puis à la ville de Cienaga et au reste du pays. Le nom officiel du pont est Laureano Gómez, mais la population locale par reconnaissance lui a donné le nom de son principal instigateur et c’est sous ce nom qu’il est connu dans tout le pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Initialement, le pont devait être construit au niveau de la zone franche de Barranquilla, ce qui lui aurait permis d’avoir son tablier à une hauteur de 40 mètres au-dessus de l’eau, mais cela aurait augmenté le coût de la construction de 40 millions de dollars, de sorte que le gouvernement de Lleras Restrepo (1966-1970) a opté pour la solution actuelle[1]. Le 1er juillet 1970, il a signé un contrat pour construire le pont avec le consortium formé par Cuellar Serrano Gomez Ltda et la société d’ingénierie italienne Lodigiani SA pour un montant de 143 200 000 $ et un délai de construction de 30 mois. Le pont a été conçu par le professeur italien Riccardo Morandi, qui a conçu le pont du Général Rafael Urdaneta sur le lac Maracaibo.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le pont Pumarejo est le plus long de Colombie. Il a une longueur d’une rive à l’autre de 1 500 mètres et, si on lui ajoute les voies d’accès de 3 383 mètres. Il peut assurer un trafic de 1 500 véhicules à l’heure. Les pylones en béton armé supportant le pont atteignent 30 mètres au-dessus du lit du fleuve et font en moyenne 1,80 m de diamètre. Au total, le pont repose sur 56 pylones et est composé de 29 portées préfabriquées de 47 mètres de long avec une travée principale supérieure à 140 mètres et deux travées adjacentes de 70 mètres supportées par des haubans. La largeur de la route est de 12,5 mètres et la hauteur maximale du tablier au-dessus du niveau de l’eau est de 16 mètres.

Les travaux ont demandé 3,4 millions d’heures de travail à 500 personnes et la construction a duré 42 mois[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (es) Carlos Arturo Bell Lemus, « El puente Pumarejo sobre el río Magdalena », Revista Credencial Historia, no 116,‎ août 1999 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]