Pont Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marie.
Pont Marie
Le pont Marie au crépuscule
Le pont Marie au crépuscule
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Paris
Localité Paris
Coordonnées géographiques 48° 51′ 10″ N 2° 21′ 27″ E / 48.852778, 2.357548° 51′ 10″ N 2° 21′ 27″ E / 48.852778, 2.3575  
Fonction
Franchit la Seine
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Longueur 92 m
Largeur 22 m
Matériau(x) Pierre
Construction
Construction 1614-1635
Architecte(s) Rémy Collin, Jean Delgrange,
Christophe Marie
Historique
Protection Logo monument historique Classé MH (1887)

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Pont Marie

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Pont Marie

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont Marie

Le pont Marie est un pont franchissant la Seine à Paris, en France. Il relie l'île Saint-Louis au quai de l'Hôtel-de-Ville, dans le 4e arrondissement.

Le pont Marie fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 10 février 1887[1].

Ce site est desservi par la station de métro Pont Marie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Quai de Seine, Pont Marie, à Paris 1868 (Musée d'Orsay, Stanislas Lépine)

Le pont Marie doit son nom à l'ingénieur-entrepreneur Christophe Marie qui le construit de 1614 à 1635.

Cet édifice date du XVIIe siècle, ce qui en fait l'un des plus anciens ponts de Paris.

Réalisé pour suivre l'urbanisation de l'île Saint-Louis, sa construction s'étale sur 20 ans, depuis 1614 jusqu'en 1635. À cette date, il est ouvert à la circulation[2].

Cinquante maisons sont ensuite construites sur le pont par le charpentier Claude Dublet.

En 1658, la Seine en crue emporte les deux arches sud avec les vingt maisons qui les surmontent. En 1660, un pont de bois rétablit la circulation.

La construction en pierre ne commence qu'en 1677 après l'intervention de Colbert.

En 1769, toute construction de maison sur les ponts est interdite[3].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Pont Marie, vu de l’amont
  • Les cinq arches qui le composent sont différentes.
  • Le pont Marie constitue le point kilométrique 0 pour la partie de la Seine située en aval du pont (la partie en amont ayant son point kilométrique 0 à Marcilly-sur-Seine)[4].
  • Dimensions :
    • Longueur totale : 92 m environ entre culées.
    • Largeur de la poutre du tablier 22,60 m : chaussée 14,60 m ; deux trottoirs de 4 m.
  • Dispositif constructif : Pont en maçonnerie comportant cinq arches, d'ouverture variant entre 14 et 18 m. Piles et culées en maçonnerie, fondées sur pieux en bois avant et arrière becs en dièdre.
  • Décoration : Les avants becs sont surmontés de niches, toujours restées vides de statues.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA00086474 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Jacques-Antoine Dulaure et Jules Léonard Belin, Histoire physique, civile et morale de Paris, vol. 3, Paris, Au bureau des publications illustrées,‎ 1842, 7e éd., p. 20 [lire en ligne].
  3. Le pont Marie
  4. « Avis à la batellerie », Service navigation de la Seine (SNS), Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire, 2007, 146 p., p. 35. Consulté le 16 octobre 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Félix et Louis Lazare, Dictionnaire historique des rues et monuments de Paris en 1855 avec les plans des 48 quartiers, Maisonneuve & Larose, 796 p. (ISBN 2-86877-184-X)