Pongidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans son acception classique[1] la famille des pongidés (Pongidae) regroupait :

Cette classification est aujourd'hui abandonnée — car non conforme à la phylogénie — et tous ces grands singes anthropoïdes sont classés dans la famille des Hominidae aux côtés de l'être humain[2],[3]. Au sein des hominidés, les orang-outans sont placés dans la sous-famille Ponginae qui ne comprend que le genre Pongo (et Gigantopithecus aujourd'hui disparu).

Classification[modifier | modifier le code]

La classification Goodman 1963[4], les orang-outans étaient maintenus dans une famille des Pongidae, les Hominidae étant limités aux grands singes africains dont descendent les humains. Cette classification décale d'un cran tous les taxons dérivés de Homo mais il lui aurait fallu un rang supplémentaire pour pouvoir distinguer les divergences respectives des Hylobatidae puis des Pongidae.

Hominoidea-2-fr.svg
Hominoidea-6-fr.svg
Hominoidea-7-fr.svg

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Simpson G.G., 1961. Principles of animal taxonomy. Columbia University Press, New-York.
  2. Shoshani J, Groves CP, Simons EL & Gunnell GF., 1996. Primate phylogeny: morphological vs. molecular results. Mol Phyl. Evol., 5(1):102-54.
  3. Référence ITIS : Hominidea Gray, 1825 (fr) (+ version anglaise (en))
  4. Goodman M., 1963. Serological analysis of the systematics of recent hominoids. Hum. Biol., 377-436.