Poney de l'île de Sable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Poney de l'île de Sable
{{#if:
Image illustrative de l'article Poney de l'île de Sable

Espèce Cheval (Equus caballus)
Région d’origine
Région Île de Sable, Drapeau du Canada Canada
Caractéristiques
Morphologie Poney râblé peu adapté à l'équitation
Taille 1,42 m en moyenne
Robe Généralement baie ou alezane
Tête Large
Caractère Sauvage
Autre
Utilisation Éventuellement bât et randonnée

Le poney de l'île de Sable est un poney autochtone de l'île du même nom, qui y vit à l'état sauvage et semi-sauvage au moins depuis le XVIIe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Groupe de poneys à l'état sauvage.

Ces poneys forment une population équine réduite qui vit à l'état sauvage ou semi-sauvage sur l'île de sable. Les rudes conditions climatiques ont fait évoluer leur modèle vers un poney râblé à la longue crinière, très résistant.

Origine[modifier | modifier le code]

Les nombreux naufrages autour de cette île surnommée cimetière de l'Atlantique donnent naissance à une légende locale selon laquelle les chevaux des colons gagnèrent l'île à la nage lorsque les navires coulaient. En réalité, les poneys sont probablement les descendants des chevaux confisqués aux Acadiens par les Britanniques, amenés lors de la déportation des Acadiens entre 1755 et 1763.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Jusqu’au début des années 1960, certains poneys servent aux travaux, au transport et aux halages. De nouveaux géniteurs furent introduits pour tenter d'améliorer la race. Ils étaient autrefois chassés pour produire de la nourriture pour chien. Depuis 1962, une loi protège les poneys et l’île de toute intrusion humaine. Depuis, ces poneys sont redevenus complètement sauvages.

Description[modifier | modifier le code]

Jument de l'Île de Sable et son poulain.

La tête est large, le garrot rarement saillant, le corps étroit et peu musclé, l'arrière-main faible, et la queue est attachée bas.

  • Robe : Généralement baie, souris ou alezane.
  • Taille : entre 1,40 et 1,50 m au garrot, moyenne 1,42 m

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le poney de l'île de Sable ne fait en aucun cas une monture de concours car son physique est très inadapté à la monte sportive. Sa grande résistance aux conditions climatiques extrêmes peut en faire une bonne monture de randonnée et de bât.

Diffusion[modifier | modifier le code]

L'île de Sable compterait entre 200 et 350 poneys.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bonnie Lou Hendricks et Anthony A. Dent, « Sable Island horse », dans International Encyclopedia of Horse Breeds, University of Oklahoma Press,‎ 2007, 486 p. (ISBN 080613884X et 9780806138848, lire en ligne), p. 361-365 Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article