Pomponius Élien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Élien.

Pomponius Élien est le chef d'une rébellion de Bagaudes dans les provinces des Gaules sous Dioclétien, connu par l'Abrégé d'histoire romaine d'Eutrope.

Originaire d'une famille obscure des Gaules, on dit de lui qu'il avait de l’audace, et savait saisir à propos toutes les occasions de se signaler.

Il s'était mis à la tête d'une troupe de Bagaudes, décrits par les textes comme voleurs, esclaves fugitifs et paysans ruinés par les impôts, après la mort de Carinus.

Avec l'aide d'Amandus, il mena une révolte en Gaules vers l'an 285.

Après s'être fait donner le titre d'empereur par ses troupes, ayant associé Amandus, ils portèrent la désolation partout, ravageant les campagnes, brûlant les villages, rançonnant les villes, etc.

L'empereur Dioclétien envoya contre eux Maximien Hercule, qui les ayant affaiblis par plusieurs petits combats, les força de se renfermer dans une espèce de citadelle près de Paris, qui serait identifiée à Saint-Maur-des-Fossés. La citadelle fut prise et tous les combattants et prisonniers mis à mort. Amandus périt dans le cours de cette guerre. Quant à Élien, on ignore comment il finit ses jours.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Cet épisode a été utilisé comme exemplaire des révoltes de Bagaudes en Gaule à la fin du troisième siècle après Jésus-Christ dans L'Histoire de France en bande dessinée, t.1., La Gaule romaine, textes de Pierre Castex et dessins de Raphaël, Larousse, 1976.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]