Pompeu Fabra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fabra.

Pompeu Fabra i Poch

Description de cette image, également commentée ci-après

Pompeu Fabra (1933)

Naissance 20 février 1868
Vila de Gràcia, Espagne
Décès 25 décembre 1948
Prades, France
Nationalité espagnole
Activité principale Ingénieur
Autres activités

Pompeu Fabra i Poch (Gràcia, Barcelone, 20 février 1868 - Prades, 25 décembre 1948) était un grammairien qui a fixé les normes du catalan moderne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pompeu Fabra suivit des études d'ingénieur pendant lesquelles il manifesta un goût prononcé pour la philologie. En 1891, la maison d'éditions catalane L'Avenç publia son Ensayo de gramática de catalán moderno (essai de grammaire du catalan moderne), où, pour la première fois et suivant une démarche scientifique, est décrite la langue parlée avec une transcription phonétique précise et soignée. Avec Joaquim Casas Carbó et Jaume Massó i Torrents, Fabra lança la deuxième campagne linguistique de la revue L'Avenç. Ce fut la première tentative scientifique de systématisation de la langue, essai qui provoqua une grande polémique et constitua l'ébauche de la future normalisation de la langue catalane.

En 1902 il réussit le concours pour occuper la chaire de chimie de l'école d'ingénieurs de Bilbao, ville où il vécut jusqu'en 1912. Malgré l'éloignement, il consacra davantage de son temps à la philologie.

Il participa, en 1906, au premier congrès international de la langue catalane et y exposa ses Qüestions d'ortografia catalana (Questions d'orthographe catalane). Son prestige intellectuel en sortit renforcé, à tel point que Enric Prat de la Riba, fondateur de l'Institut d'Estudis Catalans en 1907, fit appel à lui pour diriger la normalisation linguistique. Il rentra alors en Catalogne, fut nommé fondateur de la section philologique de l'Institut d'Estudis Catalans en 1911 et occupa una chaire d'Étude Universitaires Catalanes. En 1912 il publia une grammaire de la langue catalane ; un an plus tard il fit connaître les Normes ortogràfiques (Règles d'orthographe) (1913), lesquelles, parallèlement à de ferventes adhésions, provoquèrent un courant d'opinions contraires. Un des points clefs de l'orthographe défendue par Fabra était le respect de la prononciation des divers dialectes catalans et l'étymologie des mots. Le Diccionari Ortogràfic (Dictionnaire d'orthographe) (1917) parachevait les Normes.

Dès 1918, avec la publication de la Grammaire Catalane, adoptée comme officielle, commence une étape qui culmine en 1932 avec la publication du Diccionari general de la llengua catalana (Dictionnaire général de la langue catalane). De la même année date le Curs mitjà de gramàtica catalana (cours moyen de grammaire catalane), visant plus particulièrement les écoles, et réédité, en 1968, sous le titre d'Introducció a la gramàtica catalana (Introduction à la grammaire catalane). Ses Converses filològiques (entretiens philologiques) (1924) naquirent du désir de Fabra de divulguer ses réflexions linguistiques. Il s'agit d'articles brefs qui présentent et résolvent des difficultés du catalan très fréquentes.

En 1932, Fabra accéda directement, du fait de son prestige, à la chaire de langue catalane de l'Université de Barcelone. C'est ainsi que la langue catalane y fit son entrée officielle pour la première fois. Le dictionnaire de 1932, appelé populairement le "Fabra", fut conçu comme une ébauche du futur dictionnaire officiel de l'Institut d'Estudis Catalans. Les critères qui déterminèrent sa confection peuvent être résumés comme suit :

  1. Exclusion des archaïsmes et des dialectalismes de difficile acceptation par les locuteurs.
  2. Prévision de mise à l'écart des mots dont l'usage se perdrait au fil du temps.
  3. Mise à l'écart des mots étrangers empruntés à d'autres langues et qui remplaceraient des termes propres à la langue catalane ou qui rendraient impossible le création de mots nouveaux.
  4. Incorporation de mots techniques, au préalable catalanisés, d'origine gréco-latine et de portée universelle.

Pompeu Fabra franchit la frontière franco-espagnole le 31 janvier 1939. Commença alors un long pèlerinage ponctué de séjours à Paris, Montpellier, Perpignan et, finalement, Prades, où il mourut le 25 décembre 1948. les dernières années de sa vie, malgré les conditions adverses, il continua de travailler ; il termina une nouvelle grammaire catalane, publiée en 1956 par Joan Coromines.

Une université porte son nom à Barcelone.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]