Pompe péristaltique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pompe péristaltique de laboratoire

Une pompe péristaltique est une pompe utilisée pour les liquides et les gaz. Le liquide est contenu dans un tube flexible, il est entraîné par un système pressant le tube à l'intérieur de la pompe. Ce processus, qui a pour nom le péristaltisme, est naturel dans divers systèmes biologiques comme celui du tube digestif.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Mécanisme de pompage: La tête de la pompe péristaltique ainsi que les rouleaux sont de grand diamètre. La trajectoire asymétrique de la tête et les leviers à ressort excentrés déplacent les rouleaux doucement et progressivement, augmentant ainsi la durée de vie des tuyaux et réduisant les pulsations.

La pompe péristaltique est constituée d’une tête qui soutient le tuyau (ou tube) flexible et d’un rotor avec des rouleaux ou galets qui déforment et obturent le tuyau pendant la rotation et entraînent le déplacement du fluide se trouvant entre deux rouleaux. L’aspiration du fluide est produite par l’élasticité du tuyau utilisé.

Une pompe péristaltique idéale devrait avoir un diamètre infini de la tête de la pompe et le plus grand diamètre possible des rouleaux. Une telle pompe présenterait une durée de vie illimitée du tuyau et fournirait un débit constant et sans pulsations[1].

Dans la réalité une telle pompe péristaltique ne peut être construite. Cependant, les pompes péristaltiques peuvent être conçues pour approcher au plus les paramètres de la pompe péristaltique idéale. Un exemple d’une construction possible est représenté ci-contre.


Avantages[modifier | modifier le code]

Le plus gros atout de ce type de pompe est que le seul élément de la pompe en contact avec le produit pompé est l'intérieur du tube. Ce qui permet de déplacer des liquides ou des gaz sans risque de contamination de ces fluides (fluides médicaux ou stériles, gaz purs etc.) ni de détérioration de la pompe (fluides corrosifs, produits chimiques actifs, etc.).

  • Pompe douce pour les liquides alimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques.
  • Tubes agréés FDA, NSF CLASSE VI.
  • Elles peuvent fonctionner à des températures allant jusqu'à 135°C, pour la série AB30 - AB35[réf. nécessaire], équipées de tube non tressé et jusqu'à 80°C pour les pompes équipées de tube tressé en Isoprène Naturel FDA.

De plus, des débits assez importants peuvent être atteints, jusqu'à 60 000 l/h.


Inconvénients[modifier | modifier le code]

Ces pompes ont quelques défauts inhérents à leur constitution (par rapport à une pompe parfaite)  :

  • Elles créent des pulsations lors du passage du galet sur le tube mais des alternatives existent, notamment les amortisseurs de pulsations.
  • L'usure du tube au niveau des galets est fonction de la vitesse de rotation choisie et de la pression de refoulement de l'installation. Il faut donc prévoir de remplacer régulièrement ces tubes en cas d'utilisation prolongée ou mal adaptée.
  • L'encombrement à débit égal.

Applications typiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Comment devrait être construite la pompe péristaltique idéale? [1]

Sur les autres projets Wikimedia :