Pomme de touline

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pommes de touline des lamaneurs du port de La Pallice, trempées dans de la peinture pour limiter l'abrasion du cordage lors de sa chute sur le quai.

La pomme de touline est un lest constitué d'un nœud réalisé à l'extrémité d'une touline afin d'améliorer la portée et la précision de son lancer. Pour l'alourdir et limiter son usure, la pomme de touline est souvent trempée dans de la peinture.

Nouage[modifier | modifier le code]

Le nœud le plus souvent utilisé pour confectionner une pomme de touline est le poing de singe, généralement de la taille d'une boule de pétanque. Pour des raisons de sécurité, il n'est jamais formé autour d'une bille dure (on utilise plutôt du cordage ou des chiffons, à la rigueur une balle en mousse de caoutchouc), cette pomme étant lancée vers des personnes, lamaneur ou matelot. La tradition voulait que le matelot receveur se rendant compte de la présence d'un lest sortait son couteau, tranchait l'amarre, et jetait à l'eau cette pomme jugée dangereuse.

Pomme de touline faite d'un nœud de poing de singe à cinq passages.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Nœud de lestage. Nœud de poing de singe.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :