Polywell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le polywell est un procédé de confinement du plasma qui combine des éléments du confinement inertiel électrostatique et du confinement magnétique dans le but de produire de l'énergie par fusion nucléaire. Le nom polywell est un mot-valise regroupant polyhedron (polyèdre) et potential well (puits de potentiel).

Le polywell est composé de bobinages d'électroaimant disposés selon une configuration polyédrique, au sein de laquelle les champs magnétiques assurent le confinement d'un nuage d'électrons. Cette configuration piège les électrons au centre du dispositif, ce qui produit un potentiel électrique négatif quasi-sphérique utilisé pour accélérer et confiner les ions que l'on souhaite voir fusionner. Il a été développé à partir de 1983 initialement par Robert Bussard dans le cadre d'un contrat de recherche de l'US Navy comme une amélioration du fuseur de Farnsworth-Hirsch, les financements occasionnels du DoD commençant en 1987 suivi de l'US Navy en 1992. À sa mort en octobre 2007, une équipe était déjà rassemblée pour continuer son travail et actuellement le développement se poursuit sous la direction de R. Nebel avec un financement de l'US Navy. Le but du contrat actuel est de construire le prototype WB8, huitième prototype "Wiffle Ball", devant servir à affiner les conditions de fonctionnement avant de construire un démonstrateur de fusion WB8.1. La caractéristique générale des financements est qu'ils ont été rares, irréguliers et insuffisants pour assurer un développement régulier et rapide des prototypes.

Source[modifier | modifier le code]