Polyura eudamippus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Polyura eudamippus est une espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Charaxinae et du genre Polyura

Dénomination[modifier | modifier le code]

Polyura eudamippus a été décrit la première fois en 1843 par Henry Doubleday (1808-1875).

Synonyme : Charaxes eudamippus Doubleday, 1843; Eulepis eudamippus ; Rothschild & Jordan, 1898[1].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Polyura eudamippus eudamippus
  • Polyura eudamippus cupidinius (Fruhstorfer, 1914)
  • Polyura eudamippus formosanus' (Rothschild, 1899)
  • Polyura eudamippus jamblichus (Fruhstorfer, 1914)
  • Polyura eudamippus kuangtungensis (Mell, 1923)
  • Polyura eudamippus nigrobasalis (Lathy, 1898)
  • Polyura eudamippus peninsularis (Pendlebury, 1933)
  • Polyura eudamippus rothschildi (Leech, 1893)
  • Polyura eudamippus splendens (Tytler, 1940)
  • Polyura eudamippus weismanni (Fritze, 1894)
  • Polyura eudamippus whiteheadi (Crowley, 1900)

Nom vernaculaire[modifier | modifier le code]

Polyura eudamippus se nomme en anglais Great Nawab[1].

Description[modifier | modifier le code]

Polyura eudamippus est un grand papillon, d'une envergure de 85 mm à 95 mm, au corps gris, aux ailes antérieures au bord externe légèrement concave et aux ailes postérieures à deux queues[2].

Sur le dessus les ailes sont blanc crème à large bordure noire ornée de lignes de chevrons blancs.

Le revers est aussi blanc, avec aux ailes antérieures une ligne marginale et une autre ligne du bord costal à l'angle interne kaki et aux ailes postérieures une ligne marginale kaki, une ligne submarginale de points et une ligne de chevrons.

Biologie[modifier | modifier le code]

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Albizzia, Rhamnella franguloides et Celtis boninensis [2],[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il est présent dans Sud-Est asiatique en Chine, à Taïwan, en Birmanie, au Vietnam, en Thaïlande et en Malaisie[1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier[2].

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Polyura », sur funet.fi (consulté le 29 juin 2012)
  2. a, b et c « Polyura eudamippus », sur butterflycorner.net (consulté le 29 juin 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]