Polymérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Polymèrie)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Polymérie (homonymie).

La polymérie, appelée aussi la X-mérie ou n-mérie, désigne le nombre de divisions symétriques (de symétrie en général axiale) des verticilles (périanthe, feuilles, branches) d'une plante. Elle est surtout utilisée pour caractériser les sépales du calice, les pétales de la corolle ou les étamines de l'androcée d'une fleur.

Pour une fleur n-mère, lorsque le nombre de pièces par cycle est[1] :

  • égal à n : le cycle est dit isomère (caractère primitif).
  • inférieur à n par avortement, concrescence : cycle dit oligomère ou méiomère (caractère évolué).
  • supérieur à n par dédoublement : cycle dit polymère ou pléiomère (caractère évolué).

Types principaux de polymérie[modifier | modifier le code]

  • 2 : bimère
  • 3 : trimère
  • 4 : tétramère
  • 5 : pentamère
  • nombre indéfini : polymère

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) L. P. Ronse Decraene et E. F. Smets, « Merosity in flowers: Definition, origin, and taxonomic significance », Plant Systematics and Evolution, vol. 191, no 1-2,‎ 1994, p. 83–104 (DOI 10.1007/BF00985344)

Article connexe[modifier | modifier le code]