Polygala senega

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Polygale de Virginie (Polygala senega) ou Laitier, Herbe au lait est une plante herbacée vivace de 10 à 50 cm de la famille des Polygalacées.

Description[modifier | modifier le code]

Le Polygale de Virginie a des épis de fleurs blanches en été. C'est une belle plante résistante, qui n'est cependant vendue que par des exploitants qui se spécialisent dans les plantes indigènes et médicinales. Le fruit, comprimé, s'ouvre par deux valves portant chacune une graine. La semence germe lentement. Comme les plantes deviennent rares dans certaines régions autochtones, il ne faut pas les cueillir sauvages.

Botanique[modifier | modifier le code]

  • Feuilles lancéolées sessiles
  • Epis serrés de fleurs blanches irrégulières
  • Sépales pétaloïdes de taille inégale

Composants[modifier | modifier le code]

  • Saponines (senegine, acide polygalique)
  • Salicylates
  • Mucilage
  • Résine
  • Huiles essentielles
  • phytostérols
  • acides phénoliques

Distribution[modifier | modifier le code]

Elle est originaire de l'Est du Canada et des États-Unis. Le polygale de Virginie est en grande partie récolté dans son habitat naturel, principalement au Manitoba et dans l'Est de la Saskatchewan. Polygana senega se développe sur toutes sortes de terrains, il peut pousser jusqu'à 2 600 mètres d'altitude. Le fait que le polygale de Virginie devienne rare dans certaines parties de son aire de distribution est inquiétant. Comme il est cultivé avec succès dans d'autres parties du monde, en particulier au Japon, on est en train d'étudier la possibilité de le cultiver à des fins commerciales au Canada. Aujourd'hui il est commun en Europe.

Culture[modifier | modifier le code]

La multiplication se réalise par semis des graines ou division des touffes. La racine se récolte à l'automne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chez les autochtones, elle était couramment employée contre les morsures de serpent, les troubles respiratoires, les maux de tête et les maux d'estomac. Dès les années 1700, elle est utilisée pour ses propriétés médicinales sur les voies respiratoires et a été cultivée et exportée par le Canada où elle a servi de culture de substitution pendant la crise de 1930.

Usage[modifier | modifier le code]

Pharmacopée[modifier | modifier le code]

  • Parties utilisées : racines
  • Propriété : anti-tussive, anti-inflammatoire notamment bronchique, diurétique
  • Contre indication : femmes enceintes, ulcères. C'est un dépresseur cardiaque contre-indiqué en cas de maladie de cœur.

Polygala senega peut être utilisé comme anti-inflammatoire des voies respiratoires en cas de bronchite, toux chronique, sinusites mais peut aussi être utilisé contre certaines maladies de peaux du type psoriasis et eczéma. Il est aussi de temps en temps employé en tant que diurétique dans l'hydropisie rénale.

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]