Politique au Nicaragua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Nicaragua
Image illustrative de l'article Politique au Nicaragua

Le Nicaragua est une république présidentielle multipartie, où le président est à la fois chef de l’État et chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et l’Assemblée nationale. Le pouvoir judiciaire est indépendant de l’exécutif et du législatif.

Constitution[modifier | modifier le code]

En 1995, les autorités exécutives et législatives négocièrent une réforme de la constitution sandiniste de 1987, qui donna de nouveaux pouvoirs à l’Assemblée nationale, dont le droit de révoquer un veto présidentiel par un simple vote à la majorité simple.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Fonction Nom Parti Depuis
Président Daniel Ortega FSLN
Vice-président Jaime Morales Carazo

Le président et le vice-présidents sont élus pour cinq ans. Le président nomme le Conseil des ministres.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

L’Assemblée nationale est composée d'une seule chambre de 92 membres, dont 90 députés élus au suffrage populaire, auxquels viennent s’ajouter le président sortant et le candidat arrivé deuxième à l’élection présidentielle précédente.

Partis politiques et élections[modifier | modifier le code]

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

La réforme constitutionnelle de 1995 renforça l’indépendance de la Cour suprême et augmenta le nombre de magistrats à douze, contre neuf auparavant,  puis à seize en 2000. Les magistrats sont nommés par les partis politiques et élus par l’Assemblée nationale pour cinq ans.

Le Conseil électoral suprême organise et supervise les élections, plébiscites et référendums. Il compte sept magistrats élus pour cinq ans par l’Assemblée nationale.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Leslie E. Anderson et Lawrence C. Dodd, Learning democracy : citizen engagement and electoral choice in Nicaragua, 1990-2001, University of Chicago Press, Chicago, 2005, 370 p. (ISBN 0-226-01972-1)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :