Politique au pays de Galles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Politique du pays de Galles)
Aller à : navigation, rechercher
[[Politique {{{article}}} pays de Galles]]
Image illustrative de l'article Politique au pays de Galles


Le pays de Galles est une principauté depuis le XIIIe siècle, sous le prince gallois, Llywelyn le Grand et son petit-fils, Llywelyn le Dernier, qui prit le nom de Prince des Gallois aux environs de 1258 et a été reconnu par les rois anglais par le Traité d'Aberconwy en 1277.

Le chef de l'État au pays de Galles, est le souverain britannique, actuellement la reine Élisabeth II (depuis 1952). Le pouvoir exécutif est exercé par la Reine, et par le Gouvernement de Sa Majesté à Westminster.

En 1999, le gouvernement travailliste accorda plus d'autonomie au pays de Galles en créant l'Assemblée nationale de Galles (National Assembly for Wales ou Welsh Assembly). Le parlement du Royaume-Uni conserve la responsabilité de transmettre la législation primaire dans le pays de Galles, mais depuis une loi votée par l'Assemblée du pays de Galles en 2006, et entrée en vigueur en 2007, l'Assemblée nationale du Pays de Galles peut ne pas passer par la législation primaire pour des mesures sur des questions spécifiques.

L'Assemblée nationale n'est pas une autorité souveraine, car ses pouvoirs lui sont donnés par le parlement de Westminster par une loi votée à Londres, le Government of Wales Act 2006 (Loi sur le gouvernement de Galles) et peut théoriquement être abrogé dans l'avenir.

En mai 2011, la branche exécutive est renommée gouvernement gallois (Welsh Government). Approuvés par referendum en 2010, les pouvoirs de l'assemblé nationale galloise s'étendent à[1]:

  • Culture et monuments
  • Développement économique
  • Environnement
  • Services anti-incendies et de sauvetage
  • Alimentation
  • Santé
  • Transport
  • Logement
  • Administration locale
  • Services sociaux
  • Sport
  • Tourisme
  • Aménagement du territoire
  • Eau et protection des inondations
  • Langue

Notes et références[modifier | modifier le code]