Politique au Suriname

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Politique du Suriname)
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Suriname
Image illustrative de l'article Politique au Suriname

Le Suriname est une république multipartite à régime parlementaire, où le président est le chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et l’Assemblée nationale. Le pouvoir judiciaire est indépendant des deux premiers.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Fonction Nom Parti Depuis
Président Dési Bouterse PND 12 août 2010
Vice-président Robert Ameerali Indépendant 12 août 2010

Le président est élu pour cinq ans par l’Assemblée nationale à la majorité des deux tiers ou, si cette majorité n’est pas atteinte, par l’Assemblée du peuple à la majorité absolue. L’Assemblée du peuple est composée des délégués de l’Assemblée nationale et des représentants des régions et des municipalités.

Le vice-président est élu en même temps que le président par l’Assemblée nationale ou l’Assemblée du peuple à la majorité absolue.

Le président nomme les ministres. Il n’existe pas de vote de défiance visant à le démettre de ses fonctions.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

L’Assemblée nationale compte une seule chambre de 51 sièges. Les parlementaires sont élus au suffrage populaire pour un mandat de cinq ans selon une représentation proportionnelle.

Partis politiques et élections[modifier | modifier le code]

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

La Cour suprême est la plus haute instance judiciaire du pays. Ses juges sont nommés à vie par le président en collaboration avec l’Assemblée nationale, le Conseil d’État et l’Ordre national des avocats privés.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :