Politique en Zambie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Politique de la Zambie)
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Zambie
Image illustrative de l'article Politique en Zambie

La Zambie est une république multipartite à régime présidentiel, où le président est à la fois chef de l'État et chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est aux mains du gouvernement tandis que le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement. Ancienne Rhodésie du Nord, la Zambie devint une république au moment de son indépendance en octobre 1964.

Histoire politique[modifier | modifier le code]

La Zambie fut un État monopartite jusqu’en août 1991, selon un système désigné de démocratie participative monopartite. La constitution promulguée le 25 août 1973, qui remplaçait celle issue de l’indépendance en 1964, assurait un pouvoir présidentiel fort. La politique nationale était dominée par le Parti unifié pour l’indépendance nationale, seul parti légal. Le gouvernement était chargé de mettre en œuvre la politique du comité central du parti. Le seul candidat à l’élection présidentielle était choisi par la conférence générale du parti. Le secrétaire général occupait la seconde place dans la hiérarchie du pays.

En décembre 1990, à la fin d’une année tourmentée qui vit de nombreuses émeutes dans la capitale ainsi qu’une tentative de coup d’État, le président Kenneth Kaunda accepta de mettre fin au monopole du PUIN. Une nouvelle constitution entra en vigueur en août 1991, qui porta le nombre de députés de 136 à 158, créa une commission électorale et autorisa plusieurs candidats à se présenter à la présidentielle.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Fonction Nom Parti Dates
Président de la République Michael Sata Front patriotique
Vice-président de la République Guy Scott Front patriotique

À la suite de la mort du président zambien Levy Mwanawasa le 19 août 2008, le vice-président Rupiah Banda est désigné chef de l'État par intérim. Il gagne de justesse le scrutin qui suit, mais s'incline en septembre 2011 face à Michael Sata.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Assemblée nationale (Zambie).

Le Parlement de Zambie est monocaméral et compte 158 membres, dont 150 élus à la majorité simple dans des circonscriptions à siège unique. Les huit membres restants sont nommés par le président. Tous les parlementaires sont en poste pour un mandat de cinq ans.

Partis politiques et élections[modifier | modifier le code]

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

La Cour suprême est la plus haute instance de recours. Aux échelons inférieurs se trouvent la haute cour, les juges de paix et les tribunaux locaux.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ng'ona Mwelwa Chibesakunda, The Parliament of Zambia, National Assembly of Zambia, Lusaka, 2001, 208 p. (ISBN 9982470000)
  • (en) Claude Kabemba (dir.), Elections and democracy in Zambia, EISA, Johannesburg, 2004, 73 p. (ISBN 9781919814698)
  • (en) B.J. Phiri, Democratisation in Zambia : the 2001 tripartite elections, Africa Institute of South Africa, Pretoria, 2002, 98 p. (ISBN 0798301597)
  • (en) B. J. Phiri, A political history of Zambia : from the colonial period to the 3rd Republic, 1890-2001, Africa World Press, Trenton, NJ, 2006, 286 p. (ISBN 1592213081)
  • (en) Lise Rakner, Political and economic liberalisation in Zambia, Nordic African Institute, Uppsala, 2003, 235 p. (ISBN 9789171065063)