Politique en Biélorussie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Politique de la Biélorussie)
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Biélorussie
Image illustrative de l'article Politique en Biélorussie

La Biélorussie est une république présidentielle, où le président est le chef de l’État et le premier ministre le chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement tandis que le pouvoir législatif est détenu par le parlement.

La déclaration d’indépendance de la Biélorussie, le 27 juillet 1990, ne fut pas l’aboutissement de profondes aspirations politiques, mais une réaction à des événements précipités, en particulier la déclaration d’indépendance de l’Ukraine, qui fut l’un des signes annonciateurs de la chute de l’URSS.

Après la création de la république le 25 août 1991, Stanislaw Chouchkievitch fut désigné pour être le premier leader biélorusse et resta en fonction jusqu’en 1994. Il s’efforça de détacher le pays de son passé soviétique et porta son attention sur le bloc occidental. Son successeur, Alexandre Loukachenko, prit le parti inverse et se rapprocha de la Russie. Toujours en exercice en 2011, son régime est qualifié d’autoritaire, voire de dictature, par les États occidentaux.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Fonction Nom Parti Depuis
Président Alexandre Loukachenko 20 juillet 1994
Premier ministre Mikhaïl Myasnikovitch 28 décembre 2010

Le président est élu au suffrage populaire pour un mandat de cinq ans. Selon la constitution de 1994, le nombre de mandats consécutifs était limité à deux, mais cette limite a été supprimée.

La Biélorussie est le seul pays européen à exécuter des condamnés (cf. l'article « peine de mort en Biélorussie »). Le président Loukachenko soutient qu'elle sera abolie quand les États-Unis l'aboliront[réf. nécessaire].

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

L’Assemblée nationale est composée de deux chambres: le Conseil de la république et la Chambre des représentants. Le Conseil de la république compte 64 membres, dont 56 élus par les conseils régionaux et 8 nommés par le président pour un mandat de quatre ans. La Chambre des représentants compte 110 membres élus au suffrage populaire pour un mandat de quatre ans.

Partis politiques et élections[modifier | modifier le code]

L'élection présidentielle du 19 mars 2006 voit la réélection de Loukachenko mais son déroulement est contesté par le Conseil de l'Europe et par l'OSCE tandis que la CEI qualifie le scrutin de transparent et d'ouvert. Le 30 mars, l'OTAN décide de réévaluer son partenariat avec la Biélorussie. Le 16 mai, les États-Unis interdisent unilatéralement à Loukachenko et un certain nombre d'officiels biélorusses de visiter les États-Unis. Avant les élections législatives du septembre 2008 l'UE a levé ses sanctions interdisant à Alexandre Loukachenko de voyager[1] et Monsieur Loukachenko a déclaré qu'il regardera le comportement de l'Union Européenne et que l'Union doit comprendre que la Biélorussie est le centre de l'Europe mais également un pays dont la Russie a besoin[2].

Partis politiques soutenant le Président[modifier | modifier le code]

Principaux partis d'opposition[modifier | modifier le code]

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]