Politique en Islande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Politique de l'Islande)
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Islande
Image illustrative de l'article Politique en Islande

Pouvoir exécutif

Pouvoir législatif

Administration territoriale

Élections

Partis politiques

Divers

La politique en Islande donne le détail du mode d'administration de l'Islande.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

En théorie, le pouvoir exécutif appartient au président de la République, élu au suffrage universel au scrutin majoritaire uninominal à un tour pour un mandat de 4 ans renouvelable. Il dispose d'un pouvoir important : nomination et révocation de membres du gouvernement (le Premier ministre n'est même pas mentionné dans la constitution), négociation des traités, promulgation des lois votées par l'Althing et droit de véto sur celles-ci. En pratique cependant, il est entre les mains du Premier ministre et de son gouvernement, responsable devant l'Althing.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Le pouvoir législatif appartient à l'Althing, chambre unique du Parlement islandais, composé de 63 membres élus pour 4 ans au scrutin de liste à la représentation proportionnelle au scrutin direct. Il contrôle l'action gouvernementale et peut engager une procédure de destitution à l'encontre du président par le biais d'un référendum. Il peut être dissous par le président.

Les 63 membres du parlement sont élus tous les quatre ans au suffrage universel selon le système de la répartition proportionnelle. Le pays est divisé en six circonscriptions. Avant la réforme constitutionnelle de 1991, le Parlement islandais était organisé en deux chambres après les élections, sur le modèle du Storting, le Parlement norvégien.

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

Le pouvoir judiciaire est exercé par les tribunaux indépendants.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]