Politique à Maurice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Politique de Maurice)
Aller à : navigation, rechercher

La politique à l'Île Maurice est basée sur un système parlementaire démocratique, dans lequel le président de la République est le chef de l'État et le Premier ministre est le chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement. Le pouvoir législatif est partagé par le gouvernement et l'Assemblée nationale.

La coalition travailliste, conduite par le Premier ministre sortant, Navin Ramgoolam – chef du gouvernement entre 1995 et 2000 puis à nouveau depuis 2005[1] –, remporte les élections législatives du 5 mai 2010[2].

Personnalités politiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Sheila Bunwaree et Roukaya Kasenally, Political parties and democracy in Mauritius, EISA, Johannesburg, 2005, XIV-62 p. (ISBN 1-920095-24-1)
  • (en) Ajay Dubey, Government and politics in Mauritius, Kalinga, Dehli, 1997, VI-259 p. (ISBN 81-8516377-4)
  • (fr) Jean-Marie Boisson, M. Louit, Pierre Livet, André Oraison (et al.), L'Île Maurice sociale, économique et politique : 1974-1980, Presses universitaires d'Aix-Marseille, Aix-en-Provence, 1984, 430 p. (ISBN 2-903025-12-6)
  • (fr) Pierre Livet et André Oraison, "Le Mouvement Militant Mauricien", Presses universitaires d'Aix-Marseille, Aix-en-Provence, 1979, 52 p. (ISBN 2-903025-04-1[à vérifier : ISBN invalide])

Discographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Mémoires et enjeux politiques du passé colonial à l'île Maurice (auteur : Julie Peghini ; prise de son, montage, réalisation : Patrick Nurbel), ARCC, Paris, 2008, 1 CD, 61' (enregistrement réalisé par l'Association réunionnaise communication et culture, le 22 février 2008 au Centre d'étude de l'Inde et de l'Asie du Sud, équipe océan Indien, à Paris ; communication réalisée à partir du travail commun de Catherine Boudet et Julie Peghini dans Transcontinentales, sociétés, idéologies, système mondial, 1er semestre 2008, no 6, p. 13-36)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]