Politique à La Réunion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Politique de La Réunion)
Aller à : navigation, rechercher

Les partis politiques réunionnais sont à peu de choses près les filiales ou les homologues de ceux de métropole, et il en est de même pour les organisations syndicales. La vie politique, comme les mouvements revendicatifs sont étroitement déterminés par les échéances, les mesures gouvernementales et les mobilisations de la métropole.

Partis politiques et principaux leaders[modifier | modifier le code]

La droite réunionnaise[modifier | modifier le code]

  • UMP : principale formation politique de la droite réunionnaise. Aux élections régionales de mars 2010, l'UMP remporte la majorité et la présidence du conseil régional de la Réunion au second tour avec la liste « la Réunion en confiance ». L'UMP dirige aussi le conseil général.

Elle compte plusieurs élus notables :

Le centre Réunionnais[modifier | modifier le code]

La gauche réunionnaise[modifier | modifier le code]

L'extrême-gauche réunionnaise[modifier | modifier le code]

  • LO quelques militants présent au sein des structures intermédiaires de la CGTR
  • MARON (proche de la LCR et d'ATTAC)
  • GTR : Groupe Trotskyste Réunionnais membre de l'EITP et proche du Parti ouvrier indépendant(POI)
  • Cellule Trotskyste Réunionnaise proche des positions de Stéphane Just

L'extrême-droite réunionnaise[modifier | modifier le code]

  • FN : Le FN est représenté par une fédération départementale à La Réunion. Son score au 1er tour de l’élection présidentielle de 2002 a représenté 3,8 % des exprimés, soit le 3ème parti politique à arriver en tête après le PS et le feu RPR; au second tour, il a rassemblé 8,10 % des suffrages exprimés. En avril 2007, le score du FN au premier tour de l’élection présidentielle a progressé pour atteindre 4,88 % des exprimés. En avril 2012, le FN fait une percée historique au 1er tour de l'élection présidentielle et atteint 10,31 % des exprimés à La Réunion.

Représentation à l'extérieur[modifier | modifier le code]

Au Parlement français[modifier | modifier le code]

ASSEMBLÉE NATIONALE (7 députés) :

SÉNAT (4 sénateurs) :

Au Parlement européen[modifier | modifier le code]

Les syndicats réunionnais[modifier | modifier le code]

  • CGTR, principale confédération réunionnaise. La CGTR est proche de la CGT tout en étant indépendante (15 000 adhérents) ;
  • CFDT (10 000 adhérents) ;
  • FSU (2500 adhérents)  ;
  • UNSA ;
  • FO

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Sucre Amer, Yann Le Masson, 1963.