Politique à Anguilla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Politique d'Anguilla)
Aller à : navigation, rechercher
Politique à Anguilla
Image illustrative de l'article Politique à Anguilla

Le système politique d'Anguilla est un système de self-government au sein de la couronne britannique. L'île dispose d'une grande autonomie dans la plupart des domaines, qui la rend proche d'un État indépendant, mis à part dans le domaine militaire. Les citoyens disposent également d'une nationalité distincte de la nationalité britannique de droit commun, la British Overseas Territories citizenship (BOTC).

Le système de gouvernement est un système parlementaire représentatif multi-partis où le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement et où le pouvoir législatif est partagé entre le gouvernement et le parlement. À l'instar des autres possessions britanniques des Caraïbes, le pouvoir judiciaire est soumis à l'autorité de la Cour suprême de la Caraïbe orientale. Les institutions sont régies par le Anguilla Constitutional Order du 1er avril 1982, amendé en 1990.

Le territoire fait partie de la liste des territoires non autonomes dressée par l'ONU.

Pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Le chef de l'État est celui du Royaume-Uni, la reine Élisabeth II. Elle est représentée par un gouverneur (William Alistair Harrison depuis avril 2009).

Le chef du gouvernement, appelé chief minister, est désigné par le gouverneur parmi les membres du parlement.

Pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Le pouvoir législatif est exercée par un parlement monocaméral, appelé House of Assembly. Ce parlement est composé de 11 membres, 7 étant élus[1], 2 membres de droit et 2 membres nommés par l'exécutif. La durée des mandats est de 5 ans.

Pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

La plus haute instance judiciaire est la Haute-Cour dont les juges sont désignés par la Cour suprême de la Caraïbe orientale.

Gouvernement[modifier | modifier le code]

Principaux dirigeants
Fonction Nom Parti Depuis
Reine Élisabeth II du Royaume-Uni 6 février 1952
Gouverneur William Alistair Harrison 19 avril 2009
Chief Minister Osbourne Fleming ANA 6 mars 2000

Source[modifier | modifier le code]

  1. Élections de 2005 : Kenneth Harrigan (aussi Ministre des infrastructures, des communications, du logement, de l'agriculture et de la pêche), Osbourne Flemming (aussi Ministre de l'intérieur, des ressources naturelles), Evans Rogers (aussi Ministre du développement social), Victor F. Banks, Edison Baird, Hubert B. Hughes & Albert Hughes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]