Politique au Pérou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique au Pérou
Image illustrative de l'article Politique au Pérou

Le système politique du Pérou est la démocratie. L'actuel président du Pérou est Ollanta Humala.

Les différents pouvoirs[modifier | modifier le code]

Le pouvoir exécutif[modifier | modifier le code]

Assuré par le président et le vice-président, élus ensemble pour un mandat politique de cinq ans au suffrage universel direct. La Constitution de 1993 permet une réélection, mais depuis novembre 2000 (à la chute du régime fujimoriste), date de la modification de l’article 112 de la Constitution, il ne peut pas être réélu consécutivement (ce fut le cas d'Alberto Fujimori). Tous les citoyens ayant 18 ans ou plus ont le droit de voter. Le vote est obligatoire dans la mesure où celui qui ne vote pas doit payer une amende (132 soles en 2005). Le premier et le second vice-présidents sont aussi élus par les citoyens, mais n'ont pas de fonction constitutionnelle sauf si le président est incapable d'assurer ses fonctions.

Le président désigne le Conseil des ministres et le Premier ministre. Tous les décrets ou projets de lois doivent être approuvés par le Conseil des ministres avant d'être votés au Congrès.

Le président actuel est Ollanta Humala, qui a prêté serment le 28 juillet 2011. Son mandat dure 5 ans jusqu'au 28 juillet 2016.

Le pouvoir législatif[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Congrès de la République, le pouvoir législatif péruvien est constitué d'une seule chambre de 120 membres (à partir de 2011 il s'agira de 130 membres) élus au suffrage direct. Le Pérou est divisé en plusieurs régions administratives en proportion à la population de chacune. Le Congrès de la République est renouvelé totalement tous les cinq ans. Les dates de début et de fin de la législature du Congrès coïncident avec celles du mandat du Président.

Le Congrès propose et vote les lois, il exerce également les fonctions de contrôle et d'investigation des actions du pouvoir exécutif.

Le pouvoir judiciaire[modifier | modifier le code]

La Cour suprême, composée du président et de 12 juges, est à la tête du pouvoir judiciaire.

Administration[modifier | modifier le code]

Le Pérou est divisé en 24 régions (departamentos) et la province de Callao. Les départements sont composés de provinces, elles-mêmes composées de districts. Ces 24 départements sont : Amazonas, Ancash, Apurimac, Arequipa, Ayacucho, Cajamarca, Callao*, Cusco, Huancavelica, Huánuco, Ica, Junin, La Libertad, Lambayeque, Lima, Loreto, Madre de Dios, Moquegua, Pasco, Piura, Puno, San Martín, Tacna, Tumbes, Ucayali. La province de Lima n'appartient à aucune région et bénéficie d'un statut spécial.

Partis politiques et leaders[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Partis politiques du Pérou.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :