Politique étrangère de la Grèce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique en Grèce
Image illustrative de l'article Politique étrangère de la Grèce

La politique étrangère de la Grèce est dominée par les relations avec la Turquie voisine, avec qui il reste des différents sur le tracé de la frontière dans la Mer Égée et l’occupation illégale de Chypre, les relations avec l’ARYM avec qui le différend sur l’utilisation du nom « Macédoine » demeure.

La Grèce est membre de la francophonie. À ce titre, depuis fin 2005, le nouveau site du ministère des affaires étrangères de Grèce est intégralement disponible en français (en plus du grec et de l’anglais).

Enfin le ministère grec des affaires étrangères diversifie ses activités en se tournant vers les Balkans, l’Union européenne et le reste du monde. Le ministère a aussi un département dédié à la diaspora grecque dans le monde.

De 2004 à 2006, le ministre des affaires étrangères grec était Petros G. Molyviatis. Du 14 février 2006 au 7 octobre 2009, c'est Dóra Bakoyánni qui assume ce poste. Elle est remplacée par le premier ministre Geórgios Papandréou, puis par Dimítris Droútsas lors du retour du PASOK au pouvoir. Depuis le 21 juin 2012, c'est Dimítris Avramópoulos qui occupe ce poste.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]