Politicide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme politicide est un néologisme, formé à partir du grec polis (cité) et du terme latin, caedere (tuer), signifiant littéralement "tuerie politique". Il peut être utilisé de deux façons différentes:

  1. Un massacre de personnes pour des motivations politiques;
  2. L'élimination d'une entité politique.

Massacre de personnes[modifier | modifier le code]

Un politicide peut être, d'un côté, une forme de massacre de masse dans lequel de nombreuses personnes sont éliminées de par leur idéologie ou leur opinion politique. Le terme est similaire à un génocide mais différent en ce qu'il n'est pas dirigé spécifiquement sur des motifs ethniques, raciaux ou culturels.

Le mot est parfois employé pour décrire les massacres commis par l'Union soviétique sous Joseph Staline, où de nombreux individus furent tués pour leur opposition au régime communiste. De nombreux groupes anarchistes et socialiste-libertaires furent également massacrés par le régime. Plusieurs personnes emploient également le terme pour décrire les interventions anti-communistes des États-Unis dans de nombreux pays durant la Guerre froide, où plusieurs groupes furent tués pour leur soutien à l'idéologie communiste.

Élimination d'une entité politique[modifier | modifier le code]

Le sociologue israélien Baruch Kimmerling utilise le terme dans un sens différent dans son livre « Politicide: La guerre de Sharon contre les Palestiniens » (Sharon’s War Against the Palestinians) et dans ses articles. Il définit « le politicide du peuple palestinien [comme] une tentative graduelle mais systématique pour causer leur élimination en tant qu'entité politique et sociale ». Il affirme que cela fut omniprésent lors des confrontations entre israéliens et palestiniens, mais fut minimisé par les idées et actions d'Ariel Sharon.