Police norvégienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Badge de la police norvégienne.

Fondée au XIIIe siècle, la Police royale norvégienne a le statut de police nationale et dépend du Ministère norvégien de la Justice et de la Police. Elle assure enfin la protection rapprochée de la famille royale de Norvège.

Effectifs[modifier | modifier le code]

Elle comprend 11 000 policiers armés de pistolets HK P30 voire de mitraillettes MP5[Quand ?]. Les officiers de la PRN sont tous formés au Collège de la Police norvégienne.

Équipement individuel[modifier | modifier le code]

Les fonctionnaires norvégiens de la "Etterforskingspoliti" (police criminelle) et des "Ordenspoliti" (forces de l’ordre) ne sont pas armés lorsqu’ils sont en patrouille. L’arme de service est entreposée dans un coffre antivol dans la voiture et n’est utilisée qu’en cas de nécessité ou de protection. Dans les années 2000, chaque occupant d’une voiture de patrouille emmène avec lui des gilets pare-balles légers et lourds. Pour la sécurité individuelle, les agents de l’"Ordenspoliti" disposent de matraques télescopiques, de casques de service, de boucliers de protection, d’une radio portable et d’un téléphone portable.

Les patrouilles à Oslo sont menées par trois agents.

Structure et missions[modifier | modifier le code]

Le territoire norvégien est divisé en 27 districts représentant 66 commissariats.

Parc automobile[modifier | modifier le code]

Mercedes-Benz Vito en 2008 de la police norvégienne.

En 2008, la police norvégienne dispose, entre autres, des véhicules suivants[1]:

Parc aérien[modifier | modifier le code]

La police dispose en propre, en 2012, de deux hélicoptères Eurocopter EC135 basé à l'aéroport d'Oslo. Son unité de réponse d'urgence (norvégien : Beredskapstroppen) utilise les Bell 412 de la force aérienne royale norvégienne.

Elle peut mobilisé également les hélicoptères Sea King de la force aérienne dont le ministère de la justice est copropriétaire qui seront remplacé à fin des années 2010 par les EH101 Merlin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. 1000 voitures de police, Terres éditions,‎ (30 août 2008, 336 p. (ISBN 978-2-35530-049-3), p. 22-27