Polémix et La Voix Off

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Polémix et La Voix Off

Pays d'origine Tours, Drapeau de la France France
Genre musical Satire, électro
Années actives 1993 - présent
Labels Libération
Site officiel polemixetlavoixoff.com
Composition du groupe
Membres

Polémix et La Voix Off sont deux DJ originaires de la ville de Tours, spécialisés dans le détournement de paroles d'hommes et de femmes politiques. «L'époque étant plus aux petites phrases qu'aux longs discours, l'irruption du marketing dans la vie politico-médiatique semble avoir dévoyé le discours politique»

Description[modifier | modifier le code]

Ces deux satiristes diffusent leurs collages sonores et autres productions depuis 1993 sur les radios du réseau Férarock, et notamment Radio Béton (radio-rock associative de la ville de Tours). Les deux bricoleurs de son ont intensifié leur activité en 2002, année de présidentielle qui aura vu Jean-Marie Le Pen au deuxième tour, suivi de la ré-élection de Jacques Chirac : Un électrochoc pour le duo. C'est notamment en écoutant les interventions publiques de Jean-Pierre Raffarin que Polémix et La Voix Off décident d'amplifier l'absurdité de certains discours politiques. La cible revendiquée par le duo n'est pas tant les "stars de la politique" que le système médiatique, "générateur d'absurdité".

Bouffons modernes[modifier | modifier le code]

Les remix de Polémix et La Voix Off mettent toujours en avant une ou plusieurs personnalités de la scène politique française, en découpant et mélangeant leurs propos afin de présenter une élocution la plus fluide possible, dans un but humoristique. Caricaturistes des temps modernes, (l'ordinateur remplace le crayon ou l'instrument de musique), ils se définissent eux mêmes comme des "cyber bouffons" et affichent la volonté de renouveler le genre de la satire politique. Adeptes du recyclage sonore, le groupe se définit également comme "médiatiquement écologique".

Radio / Internet[modifier | modifier le code]

Polémix et La Voix Off ont officié pendant deux ans sur Radio Nova en 2007 et 2008. Ils sont toujours sur Radio Béton tous les jeudis de 20h00 à 21h00. Les deux compères ont régulièrement été diffusés sur Europe 1, France Inter et apparaissent en spectacles ou concerts.

Le duo produit chaque semaine des sketches et des chansons gratuitement téléchargeables sur leur site, et sur www.libelabo.fr le site du journal Libération, avec lequel ils collaborent depuis 2006.

Les clips de Polémix et La Voix Off sont réalisés par le vidéo-plasticien Systaime, lui aussi fervent amateur de montage.

À partir de 2006 le duo améliore son concept et d'importantes partitions musicales sont rajoutées à la satire pour permettre la réalisation de La Prési-Dance, danse sur la droite, leur premier album. Juin 2007 : sortie de leur deuxième album : Élections, piège à son coédité avec le journal Libération et qui rassemble les sketches et chansons produits en cette année de course présidentielle. Les pochettes des albums sont confiées au dessinateur Luz.

L'émission hebdomadaire[modifier | modifier le code]

Diffusée sur le site www.polemixetlavoixoff.com, l'émission Polémix et La Voix Off est depuis des années diffusée sur diverses radios associatives, dont des radios de la Férarock comme Radio Arverne.

Uniquement satirique à ses débuts, ce programme hebdomadaire d'une heure a évolué en proposant, depuis 2010, des thématiques plus informatives, avec des reportages et des exposés - notamment d'Histoire et de Géo-Politique - donnés par des Agrégés d'Histoire-Géo en colère. Objectif : "première-terminale populaire" selon La Voix Off qui ajoute : "Pour le moment on en a ras le bol de faire des sketches au kilomètre, de démonter des speechs de Sarkozy syllabe par syllabe, de guetter les petites phrases... On refera surement des montages un jour. Mais pour le moment, je trouve plus intéressant de donner la parole à des gens qui ont des choses intelligentes à dire. Notamment en ce qui concerne notre Histoire, l'économie, la géo-politique... et la façon dont l'école et la télévision nous parlent de tout cela".


Liens externes[modifier | modifier le code]