Pokémon Noir 2 et Blanc 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pokémon version noire 2
Pokémon version blanche 2
image

Éditeur The Pokemon Company
Développeur Game Freak
Distributeur Nintendo
Concepteur Junichi Masuda

Date de sortie Icons-flag-jp.png 23 juin 2012
Icons-flag-us.png 7 octobre 2012
Icons-flag-eu.png 12 octobre 2012
Icons-flag-au.png 11 octobre 2012
Genre Jeu de rôle
Mode de jeu Un joueur, multijoueur en ligne, multijoueur hors ligne
Plate-forme Nintendo DS
Média Cartouche
Contrôle Boutons et écran tactile de la Nintendo DS

Pokémon version noire 2 et Pokémon version blanche 2 (ポケットモンスターブラック2・ホワイト2, Poketto Monsutā Burakku Tsū & Howaito Tsū?), couramment appelés Pokémon Noir 2 et Pokémon Blanc 2, sont deux éditions du jeu vidéo de rôle de la série Pokémon développé par Game Freak. Développées par The Pokémon Company et distribuées par Nintendo, les deux versions sont sortis sur Nintendo DS au Japon puis en Europe et en Amérique du Nord en 2012.

Elles sont la suite des jeux de cinquième génération, Pokémon Noir et Blanc, sortis auparavant. Le joueur contrôle le jeune protagoniste via une vue aérienne et le dirige dans l'ensemble de la région fictive d'Unys. Son but est de capturer, d'entraîner et de faire combattre des créatures fictives appelées « Pokémon » afin d'obtenir le titre de « Maître Pokémon ». Son but ultime est de compléter le Pokédex par la capturer des 301 créatures présentes dans le monde. Les versions blanche 2 et noire 2 sont quasiment identiques.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cosplay de Mélis et d'Écho, les personnages principaux de l'histoire.

L'action de Pokémon Noir 2 et Blanc 2 se déroule, comme pour Pokémon Noir et Blanc, dans la région fictive d'Unys deux ans après les événements des opus précédents[1],[2]. La région est toujours inspirée de la ville de New York aux États-Unis. Elle comporte onze villes principales et sept villages reliés par des routes[3]. Certaines zones ne sont accessibles que quand le joueur apprend une capacité spéciale à son Pokémon. De nouvelles zones sont accessibles une fois la Ligue Pokémon et la Team Plasma vaincues[2].

En fonction du sexe choisi, le protagoniste de Pokémon Noir 2 et Blanc 2 est soit un jeune garçon du nom de Mélis, soit une jeune fille appelée Écho. Pour la première fois depuis le début de la série, le joueur débute dans une grande ville[2], Pavonnay. Au début du jeu, il/elle se voit offrir son « Pokémon de départ » entre Vipélierre, Gruikui et Moustillon par Bianca, l'assistante du professeur Keteleeria. Le rival, Mathis, choisit ensuite son Pokémon et engage une bataille avec le héros ou l'héroïne[4].

Le joueur entame alors une quête à travers Unys, et comme dans les jeux précédents de la série, capturant les Pokémon sauvages, les entraînant et combattant avec ceux des autres dresseurs Pokémon, avec pour but de d'obtenir le titre de « Maître Pokémon ». Pour cela, il rencontrera dans certaines villes des établissements spéciaux appelées « arènes », à l'intérieur desquelles demeure un champion que le joueur devra battre dans un combat Pokémon pour obtenir un badge. Une fois les huit badges acquis, le joueur sera autorisé à combattre la Ligue Pokémon, qui se compose des meilleurs dresseurs de Pokémon de la région[2].

En plus de conquérir les arènes et la Ligue Pokémon, le héros doit défaire la Néo Team Plasma, qui a fait scission avec l'ancienne[2]. Cette Néo Team Plasma est emmenée par Ghetis, leader de l'ancienne qui a rejoint le nouveau camp. Son but est de créer une fusion de Kyurem, le dragon légendaire de glace, avec Reshiram ou Zekrom, dragons légendaires de la Réalité ou de l'Idéal, suivant la version jouée.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Système de jeu de Pokémon.

Solo[modifier | modifier le code]

L'objectif ultime est du jeu consiste à compléter les 301 entrées du Pokédex, une encyclopédie recensant l'ensemble des espèces de Pokémon.

Comme toutes les autres versions de Pokémon, Pokémon Noir 2 et Blanc 2 apportent certaines nouveautés. Le Pokémon World Tournament (abrégé PWT) qui réunit tous les champions d'arènes et maîtres de ligues de toutes les générations. Une nouvelle activité, le Pokéwood qui vous permettra d'être acteur dans un film. Un mode Challenge, qui offre au joueur d'affronter des dresseurs importants encore plus coriaces.

Connectivité[modifier | modifier le code]

Les jeux Pokémon Noir 2 et Blanc 2 permettent aux joueurs d'échanger des Pokémon entre deux cartouches de jeu. Cette méthode d'échange est nécessaire afin de compléter le Pokédex : en effet, chacune des deux versions comporte des Pokémon exclusifs[N 1],[5] rendant nécessaire un échange pour les obtenir sur l'autre jeu. Tout comme Pokémon Noir et Blanc, le jeu comporte le C-Gear rassemblant la connexion infrarouge, communication sans fil DS et la connexion Wi-Fi Nintendo.

Développement[modifier | modifier le code]

Pokémon Noir 2 et Blanc 2 ont été annoncés le 26 février 2012, lors d'un épisode du programme japonais Pokémon Smash![6],[7] suivie d'une confirmation internationale sur le site officiel Pokémon[8].

Alors que la Nintendo 3DS était sortie depuis le 26 février 2011, au Japon, les deux jeux sont sortis un an plus tard sur la Nintendo DS exclusivement. Junichi Masuda a précisé qu'il souhaitait réutiliser le même mode de jeu, car ces versions se déroulent deux ans après les deux opus précédents[9],[10].

Les jeux sont les premières suites officielles de l'univers Pokémon[10]. Ils sortent le 23 juin 2012 au Japon, puis en Europe et en Amérique du Nord en octobre 2012[11].

Les jeux ont pour mascotte Kyurem. Le Pokémon apparait sous sa forme noire ou blanche, respectivement sur la pochette du même nom[12].

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Famitsu (JP) 36/40[13]
Presse numérique
Média Note
Gamekult (FR) 7/10[14]
GameSpot (US) 6,5/10[15]
IGN (US) 9,6/10[16]
Jeuxvideo.com (FR) 17/20[17]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 81 %[18]

Le nombre de jeux précommandés s'élèvent à 1,15 million d'exemplaires[19]. En seulement deux jours de commercialisation au Japon, le jeu s'est écoulé à 1 561 738 exemplaires[20], soit environ un million de copies de moins que son prédécesseur[21]. Le jeu franchit la barre des deux millions d'exemplaires deux semaines après son lancement au Japon[22].

GamRankings relève la moyenne de 81 % pour le binôme de jeu[18],[N 2]. IGN note le jeu avec 9,6/10[16], jeuxvideo.com à 17/20[17], Gamekult à 7/10[14], Gamespot à 6,5/10[15].

Postérité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir la liste des Pokémon de Pokémon Noir 2 et Blanc 2.
  2. Pokémon Noir 2 obtient une moyenne de 81,31 % en se basant sur 36 notes ; Pokémon Blanc 2 obtient une moyenne de 80,71 % en se basant sur 38 notes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Downhill, « Unys : 2 ans après », Pokémon Trash (consulté le 27 octobre 2012)
  2. a, b, c, d et e Guénaël Pépin, « Pokémon Noir et Blanc 2, l'art de la suite », Le Monde,‎ 2012 (consulté le 20 mars 2013)
  3. « Pokemon Version Noire & Blanche 2 : Aide de jeu », Gamekult,‎ 2012 (consulté le 20 mars 2013)
  4. « Pokémon Noir 2 et Blanc 2 - La soluce : de Pavonnay jusqu'à Ondes-sur-Mer », Pokébip (consulté le 20 mars 2013)
  5. « Pokémon Noir 2 et Blanc 2 - Pokémon exclusifs à chaque version », Pokébip (consulté le 12 avril 2013)
  6. (en) « Pokemon Black and White 2 announced, hits Japanese DSes this June », Joystiq,‎ February 25, 2012 (consulté en 26 février 2012)
  7. (en) « Pokémon Black 2, Pokémon White 2 Coming This Summer », Kotaku,‎ February 25, 2012 (consulté en 26 février 2012)
  8. (en) « Pokémon Black Version 2 and Pokémon White Version 2 », Nintendo (consulté en 26 février 2012)
  9. La rédaction, « Pourquoi le nouveau Pokémon ne sort-il pas sur 3DS ? », sur jeuxvideo.com,‎ 2012 (consulté le 18 octobre 2012)
  10. a et b (en) Philip Kollar, « Pokemon producer Masuda on choosing the 3DS, Wii U ambitions, and more », Polygon,‎ 2012 (consulté le 12 avril 2013)
  11. (en) « Pokémon Black Cersion 2 and Pokémon White Version 2 Announced »,‎ 27 février 2012 (consulté en 27 février 2012)
  12. Matt Cundy, « History of Pokémon box art », GamesRadar,‎ 2012 (consulté le 16 mars 2013)
  13. (en) Water Pokémon Master, « ‘Famitsu Magazine’ Reviews B2W2 »,‎ 2012
  14. a et b Greg, « Test de Pokémon Version Noire 2 », Gamekult,‎ 2012 (consulté le 22 mars 2013)
  15. a et b Ashton Raze, « Pokemon Black Version 2 Review », Gamespot,‎ 2012 (consulté le 22 mars 2013)
  16. a et b Audrey Drake, « Pokémon Black Version 2 Review », IGN,‎ 2012 (consulté le 22 mars 2013)
  17. a et b Dharn, « Test de Pokémon version blanche 2 », sur jeuxvideo.com,‎ 2012 (consulté le 18 octobre 2012)
  18. a et b Pokemon Black Version 2 et Pokemon White Version 2, sur GameRankings. Consultés le 22 mars 2013.
  19. « Pokémon Version Blanche / Noire 2 bien parti », sur http://www.jeuxvideo.com/ (consulté en 5 août 2012)
  20. « Ventes de jeux au Japon - Semaine du 18 au 24 juin 2012 », sur http://www.jeuxvideo.com/ (consulté en 5 août 2012)
  21. « Les ventes japonaises de la semaine - Million seller inside », sur http://www.nintendo-master.com/ (consulté en 5 août 2012)
  22. « Les ventes japonaises de la semaine - Rattrapez les tous ! », sur http://www.nintendo-master.com/ (consulté en 5 août 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]