Pointe-de-l'Église

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pointe-de-l'Église
Église Sainte-Marie
Église Sainte-Marie
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Nouvelle-Écosse Nouvelle-Écosse
Statut municipal Municipalité régionale
Démographie
Population 1 108 hab. (2006)
Densité 2,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 20′ 18″ N 66° 06′ 52″ O / 44.3383333, -66.114444444° 20′ 18″ Nord 66° 06′ 52″ Ouest / 44.3383333, -66.1144444  
Altitude Min. 0 m – Max. 145 m
Superficie 49 018 ha = 490,18 km2
Divers
Langue(s) francophone et anglophone
Fuseau horaire UTC-4
Indicatif +1-902
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Écosse

Voir la carte administrative de Nouvelle-Écosse
City locator 14.svg
Pointe-de-l'Église

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Écosse

Voir la carte topographique de Nouvelle-Écosse
City locator 14.svg
Pointe-de-l'Église
Liens
Site web http://www.Pointe-de-l'Église.ca/

Pointe-de-l'Église (Church Point) est un village canadien situé dans le comté de, au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Le village fait partie du district municipal de Clare. L'église Sainte-Marie est la plus grande église en bois de l'Amérique du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pointe-de-l'Église est situé sur la rive sud de la baie Sainte-Marie. Le village est limitrophe de Petit-Ruisseau au sud-ouest et de Grosses-Coques au nord-est.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pointe-de-l'Église accueillit la IIIe Convention nationale acadienne en 1890. Les délégués demandèrent que le français soit la langue d'enseignement dans les écoles acadiennes de la Nouvelle-Écosse, mais que l'anglais soit quand même enseigné conjointement. La VIIIe convention nationale, en 1921, fut suivie d'un pèlerinage à Grand-Pré. Les délégués avaient demandé à ce que les erreurs contenues dans les livres d'histoire du Canada concernant l'histoire acadienne soient rectifiées. Ils avaient aussi recommandé aux Acadiens de s'abonner aux journaux acadiens. Pointe-de-l'Église fut finalement l'hôte de la XIIIe convention nationale, en 1960. Les perspectives d'avenir pour les Acadiens y ont été examinées. La Société Nationale des Acadiens fut soumise à un examen critique afin d'évaluer son efficacité depuis sa réorganisation, la notion de patriotisme des Acadiens fut définie et les conditions d'avancement économique et culturel furent étudiées.

Vivre à Pointe-de-l'Église[modifier | modifier le code]

Pavillon principal de l'Université Sainte-Anne.

Pointe-de-l'Église est le siège du campus principal de l'Université Sainte-Anne.

Culture[modifier | modifier le code]

Architecture et monuments[modifier | modifier le code]

Article connexe : Architecture acadienne.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clément Cormier, « Les Acadiens de la Louisiane et nous », Les Cahiers, Société historique acadienne, vol. 17, no 1,‎ janvier-mars 1986, p. 13