Point Deux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Point Deux (ou Point2, .2) est la collection au format hyperpoche lancée par les éditions Points le 14 avril 2011[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Point2 a été créée par l'équipe des Éditions Points, filiale du groupe La Martinière, et auparavant section poche du Seuil. Dès 1970, les éditions Seuil commercialisent des livres au format poche. Le 12 janvier 2004, Le Seuil est racheté pour les Éditions de La Martinière. Points n'est alors plus seulement la filiale poche du Seuil, et les Éditions Points naissent en 2006.

On doit l'idée de la collection Point Deux à Emmanuelle Vial[2], directrice des Éditions Points de 2005 à avril 2011, qui s'est elle-même inspirée d'un concept hollandais. Dans ce pays, le format a été lancé en 2009 par Jongbloed, maison éditant des bibles, puis a été repris par des maisons plus généralistes. Un million d'exemplaires ont depuis été vendus aux Pays-Bas[3] sous le nom de dwarsligger. Au vu d'un tel succès, La Martinière Groupe a décidé de racheter les droits du format pour la France au début de l'année 2010 et pour deux ans[4]. À peine un an plus tard, les premiers ouvrages étaient en vente. Ce format est aussi commercialisé en Espagne sous le nom de librinos et au Royaume-Uni sous le nom de flipback[5].

Format[modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique, le format ultra-poche propose un format encore plus réduit; il ne mesure que huit centimètres sur douze et ne pèse que 123 grammes[6]. Afin de renforcer la solidité des ouvrages, la maison a utilisé une reliure dite « vol-au-vent », ce qui signifie que les pages ne sont pas collées mais cousues. Les textes sont imprimés sur du papier-bible par l'inventeur hollandais. Pour un gain d'espace et un meilleur confort, la lecture est horizontale, les lignes sont parallèles à la reliure, et les pages se tournent de bas en haut. Les marges centrales ont été supprimées, la police du texte a été adaptée au format, et les lignes ont été imprimées dos-à-dos. Une seule main suffit pour manier l'objet [7]. Les prix se situent entre 9, 90 et 13 euros, mais une baisse est envisagée en 2012.

Bien que la vidéo de promotion[8] compare ce format à l'iphone, l'ultra-poche se veut être une évolution du papier et non du numérique. Selon Christophe Vielle[réf. nécessaire] (Université de Louvain), on peut néanmoins se poser la question de la « nouveauté » de ce format, et surtout de la validité du copyright y attaché, car ce format n'est historiquement nullement original (si ce n'est dans l'histoire de l'imprimerie « occidentale »): il existe en effet en Inde pour l'imprimerie depuis le 19e siècle, dérivé du format des manuscrits indigènes, et est appelé là format pothi (du mot penjabi équivalent au sanskrit pustaka,« manuscrit » puis « livre »). On le trouve ainsi utilisé encore aujourd'hui dans des maisons d'éditions religieuses populaires comme les Venkatesvara Press à Mumbai.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Neuf titres, tirés à 25 000 exemplaires[1] ont été lancés le 14 avril 2011, et 37 sont prévus pour la première année. Les titres se répartissent en une dizaine de collections[9]. Tous les domaines sont présents de ce catalogue, des Promenades dans le Paris disparu de Leonard Pitt à La Chartreuse de Parme de Stendhal en passant par La Route de Cormac McCarthy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bruno Corty, « «Point Deux», le minipoche de luxe », Le Figaro,‎ 23 mars 2011 (ISSN 1241-1248, lire en ligne)
  2. Clémentine Baron, « Point deux : faire tenir Guerre et Paix dans sa poche de chemise », sur ActuaLitté,‎ mars 2011 (consulté le 16 décembre 2011)
  3. (en) Patrick Kingsley, « Could this new book kill the Kindle? », The Guardian,‎ 20 mars 2011 (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  4. « Point Deux débarque le 14 avril », Livres-Hebdo,‎ 14 avril 2011 (ISSN 0294-0000, lire en ligne)
  5. [1]
  6. Emmanuelle Alféef, « Point deux, le livre à emporter qui reste du papier », L'Express,‎ 14 avril 2011 (ISSN 0014-5270, lire en ligne)
  7. Site Internet de Point2
  8. Vidéo de promotion réalisée par la maison
  9. Catalogue sur le site de l'éditeur

Liens externes[modifier | modifier le code]