Pogrom de Soumgaït

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le pogrom de Soumgaït est un pogrom cause de la mort de civils arméniens dans la ville de Soumgaït (en azéri Sumqayıt) en République socialiste soviétique d'Azerbaïdjan (en URSS) le 27 février 1988 pendant la guerre du Haut-Karabagh. Le nombre officiel de victimes fourni par les autorités s'élève à 30 personnes civiles. Le massacre a été perpétré par les forces armées azerbaïdjanaises.

Commémorations[modifier | modifier le code]

En 1997, l'Assemblée de l'État de Californie fait du 24 avril le jour du souvenir du génocide arménien ainsi que celui des victimes du pogrom de Soumgaït de 1988 et de celui de Bakou en 1990[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bloxham 2005, p. 232.

Bibliographie[modifier | modifier le code]