Poggio Berni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poggio.
Poggio Berni
Image illustrative de l'article Poggio Berni
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Regione-Emilia-Romagna-Stemma.svg Émilie-Romagne 
Province Rimini 
Code postal 47030
Code ISTAT 099012
Préfixe tel. 0541
Démographie
Population 3 412 hab. (31-12-2010[1])
Densité 310 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 02′ 00″ N 12° 25′ 00″ E / 44.03333, 12.41667 ()44° 02′ 00″ Nord 12° 25′ 00″ Est / 44.03333, 12.41667 ()  
Superficie 1 100 ha = 11 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Poggio Berni

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Poggio Berni

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Poggio Berni
rigth

Poggio Berni (e Pùz en dialecte romagnol) est une commune italienne de la province de Rimini dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Poggio Berni' est situé à une moyenne de 155 mètres d’altitude (mi-plaine mi-colline) et à 16 km du chef-lieu Rimini, traversé par la route provinciale SP248 qui mène, sur la rive gauche du fleuve Marecchia qui s’épanche sur le fond de la vallée, de Santarcangelo di Romagna (5 km) à Verucchio (6 km) et Saint-Marin.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine du nom est latin: Podium Hibernorum signifiant littéralement "Podio degli accampamenti invernali" (point de campement hivernal), lieu effectif d’un campement militaire romain pendant l’hiver.
Durant le Moyen Âge, fut le fief des Malatesta (famille), fortifié et subissant les aléas de la famille.
En 1600, passa aux mains de la famille toscane des princes Montemaggi.
En 1763, fut acheté par le pape Clément XIII pour faire partie des l’États pontificaux.
En 1816, à la subdivision des territoire, Poggio Berni fut assigné à la légation de Forli.
En 1860, la commune entre dans le Royaume de Sardaigne, qui devint ensuite le Royaume d'Italie.

Monuments et lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

  • le Palazzo Marcosanti : reste d’une ferme fortifiée par les Malatesta en 1335, transformée aujourd’hui en agritourisme, qui fut le théâtre de nombreuses fêtes organisées par et pour les plus grandes familles nobles d’Italie (Malatesta, Della Rover, Diria, Montefeltro, Gonzaga, Medicis et Albani).
  • Les trois moulins à grain sur les bords du Marecchia. Voir le musée moulin Sapignoli.<bt/>
  • le Palio dei somari ou palio des ânes, accompagné de l’art culinaire romagnol.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
08/06/2009 en cours Daniele Amati Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Sant’Andrea,

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Borghi, Santarcangelo di Romagna, Torriana, Verucchio

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
1 316 1 771 2 129 2 046 1 921 1 762 1 980 2 520 2 907
2011 - - - - - - - -
3 412 - - - - - - - -


Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2011 la population étrangère résidente était de 206 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Maroc Maroc 44

Économie[modifier | modifier le code]

  • 97 activités industrielles,
  • 121 activités de service,
  • 9 activités administratives.

Note[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Collegamenti esterni[modifier | modifier le code]