Podorythmie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La podorythmie est une technique de percussion utilisée dans la musique traditionnelle québécoise et acadienne. Elle consiste à produire un son en tappant ses pieds contre le sol ou contre une planche. Elle accompagne souvent le violon ou l'accordéon[1]. La podorythmie correspond au traditionnel « tapage de pied »[2].

Sémantique[modifier | modifier le code]

Le terme « podorythmie » est venu remplacé un premier néologisme, « pédirythmie, » dont la racine est latine tandis que la racine « podo » est grecque. Ce changement s'est effectué à la suite d'un voyage en France d'Alain Lamontagne où il a remarqué que les Français utilisaient la racine grecque[2]. Avant l'invention de ce terme, on pouvait lire sur les albums de musique traditionnelle qu'un musicien est au tapement de pieds, à l'accord de pieds ou encore au « plywood[3] ».

Liste de podorythmistes professionnels[modifier | modifier le code]

  • Gervais Lessard du groupe Le Rêve du Diable
  • Alain Lamontagne
  • Éric Beaudry « La Galvaude, Norouet, la Bottine Souriante, De Temps Antan »
  • Olivier Demers « Le Vent du Nord »
  • André Brunet « De Temps Antan, Celtic Fiddle Festival »
  • Pascal Gemme « Genticorum »
  • Martin Brisson «Mythes et Légendes, La Famille Cantin »
  • Tommy Gauthier « Bébert Orchestra, La Vesse Du Loup »
  • Jean-François Branchaud « Baqqhus, Ma Cômère »
  • Jean-François Berthiaume « Galant, Tu perds ton temps » « Réveillon »
  • David Boulanger « La Part du Quêteux, Duval-Boulanger, la Bottine Souriante »
  • Colin Savoie-Levac « Les Poules à Colin, Dentdelion »
  • Marco Baillargeon « Baqqhus, La Giroflée »
  • Martin Brien « Le Grand Remous, Sur les Battures »
  • Philippe Jetté du groupe « Belzébuth »
  • Michel Bordeleau du groupe « Les Charbonniers de l'enfer, Hommage aux Aînés, Les Mononcles »
  • André Marchand du groupe « Les Charbonniers de l'enfer, Les Mononcles »
  • Frédéric Bourgeois du groupe « La Volée d'Castors, La Cantinière »
  • André Daneau
  • François Borros avec son projet musical « Gullivan »
  • André Fortin du groupe « Les Colocs » seulement sur l'album « Il me parle de bonheur »
  • Gabriel Ouellette du duo « Bette & Wallet »
  • Louis-Simon Lemieux « Les chauffeurs à pieds »
  • Isaël McIntyre du groupe Le Bal à l'Huile
  • Nicolas Pellerin « Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs »
  • Fred Pellerin
  • Pastelle LeBlanc « Vishtèn »
  • Emmanuelle LeBlanc « Vishtèn »
  • Louise Arsenault - « Barachois, Gadelle, The Roots Project »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fiddler Pascal Gemme, of Genticorum », World Music, about.com, page consultée le 22 septembre 2012
  2. a et b Marc-Hugo Dupré, animateur de radio du 4@5 folklorique à Radio Nord-Joli
  3. Anglicisme pour contreplaqué.

Liens externes[modifier | modifier le code]