Podologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La podologie consiste en l'étude du pied normal et pathologique et au traitement de ses pathologies.

Définition de la pratique podologique[modifier | modifier le code]

Sources: Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative - 27 Juin 2008.

Trois professions réalisent couramment de la podologie : le podo-orthésiste, le pédicure-podologue et l'Orthopédiste-Orthésiste.

La podologie est une science médicale concernant l’étude, la prévention, le diagnostic et la prise en charge appropriée des pathologies du membre inférieur, pied et cheville inclus. Soins de premier recours, la podologie prend en compte les problèmes, les douleurs, les manifestations locales et systémiques liés à cette partie du corps. La prise en charge podologique peut être éducative, préventive, curative, nécessiter un traitement à long terme, ou relever de la recherche.

Le podo-orthésiste réalise des semelles orthopédiques mais aussi et surtout des chaussures orthopédiques, il est un professionnel de niveau bac+3, singularisé par un BTS. Ces réalisations ne peuvent se faire que sur ordonnance médicale.

Le pédicure-podologue réalise des semelles orthopédiques et de la pédicurie, il a une approche différente de par son statut de paramédical. L’une des particularités de la profession de pédicurie-podologie est la possibilité qui lui est reconnue d’accomplir, sans prescription médicale préalable et dans les conditions fixées par le code de la santé publique (article L.4322-1), certains actes professionnels et notamment le droit d'examen clinique et de diagnostic. Ceux-ci relèvent du décret du 19 juin 1985 codifié à l’article R.4322-1 du code de la santé publique et du décret de 1987 relatif aux topiques. Sans prescription médicale, ils sont non remboursables par les assurances de santé.

L'Orthopédiste-Orthésiste est un auxiliaire de santé inscrit au code de la santé publique (article L.4364-1). Son expérience des solutions d'appareillage "de la tête aux pieds" lui permet de comprendre les influences et répercussions dues aux déséquilibres fonctionnels. Sur prescription médicale, grâce à sa vision globale de la statique et de la posture du patient,l'Orthopédiste-Orthésiste analyse, conçoit et réalise des orthèses plantaires sur mesure, en parfaite adéquation avec la pathologie, les contraintes liées au chaussant et l'activité.

Le potentiel de développement dans ce secteur d'activité, en termes de santé publique et d’ordre à la fois scientifique, technologique et clinique, démontre le rapport étroit et indissociable qui existe entre le diagnostic posé et les modalités de traitement, y compris l’utilisation de dispositifs médicaux.

Podologie[modifier | modifier le code]

La podologie agit sur la structure même du pied.

Les professionnels en podologie réalisent les orthèses plantaires, semelles orthopédiques placées dans la chaussure du patient. L'objectif est de corriger les troubles posturaux, tendinopathie, capsulite, névralgie, myalgie, arthrose qui sont ainsi évités ou du moins atténués dans leurs symptomatologies.

De nombreuses orthèses sont réalisées :

  • les orthoplasties réalisées sur mesure, corrigent et protègent les orteils.

D'autres ne peuvent être faites uniquement par le podologue :

  • les orthonyxies rétablissent les courbures physiologiques de l'ongle, l'incarnation unguéale est ainsi évitée.
  • les onychoplasties, prothèses unguéales, pallient le déficit de l'ongle.
  • les contentions nocturnes tendent à rétablir les positions physiologiques podales.

Le pédicure-podologue a le droit de prescrire certains topiques. Les podo-orthésistes et orthopédistes-orthésistes ne peuvent pas prescrire.

Signes traités par la podologie :

  • une douleur du pied quelle que soit sa localisation, orteils, talons, chevilles, plante, dos du pied... (sauf anti-inflammatoire prescrit uniquement par le médecin)
  • une malformation de quelque partie du pied,
  • une préoccupation sur une modification dans l'aspect du pied,
  • la remarque d'un tiers observant une modification de la marche, de la posture...
  • une douleur du genou, de la hanche, du dos.

Dans le contexte de certaines maladies, telles que le diabète ou l'artérite, la podologie permet de prévenir la complication de cors ou de plaies.

Chez le sportif, certaines activités multiplient les risques de pathologies de l'appareil locomoteur, et devraient inciter une consultation systématique des podologues.

En ce qui concerne les enfants, podologue, podo-orthésiste et orthopédiste-orthésiste procèdent à la fabrication des semelles orthopédiques dites de stimulation (F) ou des semelles fonctionnelles (B), prévenant les mal-positions de l'âge adulte.

Pour leur confort et pour éviter les attitudes déformantes, les personnes âgées sont souvent amenées à consulter.

En France[modifier | modifier le code]

En France, la pédicurie est uniquement du ressort du Pédicure-podologue diplômé d'État. En ce qui concerne les semelles orthopédiques, d'autres professionnels peuvent les faire avec le même degré de qualification ce sont les podo-orthésistes, et les orthopédistes-orthésistes(tous auxiliaires médicaux) et pour finir les pharmaciens.

Compétences Les compétences professionnelles sont nettement définies et limitées par le Code de la Santé Publique :

  1. Seuls, les pédicures-podologues auront qualité pour traiter directement les affections épidermiques (couches cornées et unguéales du pied) à l’exclusion de toute autre intervention provoquant l’effusion de sang.
  2. Ils sont également seuls qualifiés pour pratiquer les soins d’hygiène, confectionner et appliquer les semelles destinées à soulager les affections épidermiques. (SAE) (non remboursées car non prescrites par un médecin)
  3. Sur ordonnance et contrôle médical, les pédicures-podologues pourront traiter les cas pathologiques de leur domaine. (Hygromas, onyxis, et..., soins pré et post-opératoires).

DÉCRET 85-631 DU 19 JUIN 1985 qui concerne uniquement les podologues:

ARTICLE 1: Les pédicures-podologues accomplissent, sans prescription médicale préalable et dans les conditions fixées par l’article L.493 du Code de la Santé Publique, les actes professionnels définis aux articles 2, 3, 4, 5 et 6 suivants.

ARTICLE 2: Diagnostic et traitement des:

  1. Hyperkératoses mécaniques ou non, d’étiologie et de localisations diverses;
  2. Verrues plantaires;
  3. Ongles incarnés, onychopathies mécaniques ou non, et les autres affections épidermiques ou unguéales du pied, à l’exclusion des interventions impliquant l’effusion de sang.

ARTICLE 3:

  1. Exfoliation et abrasion des téguments et phanères (rabotage, fraisage et meulage);
  2. Soins des conséquences des troubles sudoraux.

ARTICLE 4:

Soins d’hygiène du pied permettant d’en maintenir l’intégrité: surveillance des soins et des personnes, valides ou non, pouvant présenter des complications spécifiques entrant dans le champ de compétences des Pédicures-Podologues.

ARTICLE 5:

Prescription et application des topiques à usage externe figurant sur une liste fixée par un arrêté du Ministre Chargé de la Santé pris après avis de l’Académie Nationale de Médecine.

ARTICLE 6:

Prescription, confection et application des prothèses et orthèses, onychoplasties, orthonyxies, orthoplasties externes, semelles orthopédiques et autres appareillages podologiques visant à prévenir ou à traiter les affections épidermiques et unguéales du pied.

Au Canada[modifier | modifier le code]

Au Canada, il existe des podiatres qui sont les déteneurs d'un diplôme de doctorat en médecine podiatrique (DPM) et pouvant poser un diagnostic (à ne pas confondre avec un médecin).

Viennent ensuite les infirmières en soins des pieds, les podologues ou pédicures, ou chiropodistes du côté anglophone, des hygiénistes en soins des pieds et des thérapeutes en soins des pieds. Tous pratiquent la pédicurie non médicalisée. Les esthéticiennes, dans le cadre de bien-être et d'embellissement, font la coupe d'ongle, soignent la beauté du pied avec un massage du pied et posent le vernis à ongles.

En Belgique[modifier | modifier le code]

Le podologue ou podothérapeute est un paramédical ayant obtenu un diplôme de Bachelier (BAC+3) ou un Master. À ne pas confondre avec le pédicure ou pédicure médical qui n'est pas un paramédical! Il traite les affections dermique, unguéale et articulaires avec des techniques non opératoires. Il traite également les problèmes de marche avec des orthèses fonctionnelles.

Sources[modifier | modifier le code]

http://www.onpp.fr/ Le site du Conseil de l'Ordre des Pédicures Podologues

http://fnp-online.org Le site de la Fédération Nationale de Podologie

http://www.podo-logic.com Le site interactif des podologues

http://www.podologue.fr Annuaire des Pédicures Podologues en France métropolitaine

http://www.etudiant-podologie.fr Le site des étudiants en podologie

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Anatomie et physiologie[modifier | modifier le code]

Biomécanique du pied et de la cheville[modifier | modifier le code]

Troubles dermatologiques[modifier | modifier le code]

Troubles articulaires[modifier | modifier le code]

Troubles osseux[modifier | modifier le code]

Troubles nerveux[modifier | modifier le code]

Troubles mixtes[modifier | modifier le code]

Troubles génétiques[modifier | modifier le code]

Manifestations spécifiques de maladies systémiques[modifier | modifier le code]