Podemos (parti politique espagnol)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Podemos (Espagne))
Aller à : navigation, rechercher
Podemos
Image illustrative de l'article Podemos (parti politique espagnol)
Logo officiel
Présentation
Porte-parole Pablo Iglesias Turrión
Fondation 17 janvier 2014
Siège c/ Zurita 21
28012 Madrid
Slogan ¡Claro que Podemos!
Idéologie Gauche
Démocratie participative
Communisme
Écosocialisme
Populisme
Affiliation européenne GUE/NGL
Adhérents 252 621 revendiqués[1]
Couleurs Violet
Site web www.podemos.info
Représentation
Députés européens
5 / 54
Pablo Iglesias Turrión.

Podemos (en français Nous pouvons), parfois aussi désigné par son nom catalan Podem, et son nom basque Ahal Dugu, est un parti politique espagnol fondé en janvier 2014 et dont le secrétaire général est Pablo Iglesias Turrión.

Histoire[modifier | modifier le code]

Création[modifier | modifier le code]

L'origine de Podemos se trouve dans le manifeste Mover ficha: convertir la indignación en cambio político[2] (en français : Prendre les choses en main : convertir l'indignation en changement politique) présenté le week-end du 12 et 13 janvier 2014, diffusé par le journal en ligne Público, et qui a été signé par une trentaine d'intellectuels, de personnalités de la culture, du journalisme et de l'activisme social et politique. Parmi ceux-si se trouvent Juan Carlos Monedero, professeur de sciences politiques à l'université complutense de Madrid (UCM), Jaime Pastor, professeur de sciences politiques à l'université nationale d'enseignement à distance, Bibiana Medialdea, professeure d'économie appliquée à l'UCM, l'écrivain et philosophe Santiago Alba Rico, l'acteur Alberto San Juan, ou encore le syndicaliste du CSI Cándido González Carnero. Ce manifeste exprime la nécessité de transformer la mobilisation sociale du mouvement des Indignés en processus électoral participatif et de créer ainsi une candidature pour les élections européennes de mai 2014 avec l'objectif d'opposer des idées de gauche aux politiques de l'Union européenne concernant la crise économique. Bien que n'étant pas un des signataires du manifeste, le mouvement annonce le 14 janvier que le professeur de sciences politiques de l'UCM et analyste politique télévisuel Pablo Iglesias Turrión, sera à sa tête.

Le mouvement s'est enregistrée comme parti politique le 11 mars 2014 avec comme objectif immédiat de présenter une liste aux élections européennes[3],[4],[5]. Dans ces élections ils ont obtenu cinq sièges, en finissant comme 4e force en Espagne[6].

Le 2 novembre 2014, un sondage publié par El Pais le donne pour la première fois en tête de tous les partis avec 27,7 % des intentions de vote, distançant les partis traditionnels, le PP et le PSOE[7].

Fondements idéologiques[modifier | modifier le code]

Podemos a publié un document de 36 pages exposant sa ligne politique[8] dans lequel les titres des six sections se terminent tous par Construire la démocratie.

  • 1. Redresser l'économie en renforçant le contrôle public, en réduisant la pauvreté et en instaurant la dignité sociale via un revenu de base pour tous. Cela comprend le contrôle des lobbys et de l'évasion fiscale des grandes entreprises et multinationales, ainsi que le soutien aux petites entreprises.
  • 2. 3. 4. Promouvoir la liberté, l'égalité et la fraternité en abattant les barrières à travers l'Europe et en permettant la coopération entre les personnes sans collecte de renseignements ou inhibitions sociales, qui sont théoriquement des formes d'Antiterrorisme.
  • 5. Redéfinir la souveraineté en révoquant ou en troquant le Traité de Lisbonne, en abondant les mémoranda d'entente, en retirant l'Espagne de certaines zones de libre-échange et en promouvant le référendum pour toutes les réformes constitutionnelles majeures.
  • 6. Récupérer la terre en réduisant la consommation de combustibles fossiles, en promouvant les transports en commun et les Énergies renouvelables, en réduisant les cultures de rente industrielles et en stimulant la production agricole locale par de Petites et moyennes entreprises.

Le 5 juin 2014, le leader de Podemos, Pablo Iglesias Turrión, se déclare opposé à l'indépendance de la Catalogne, mais néanmoins favorable au droit à l'autodétermination pour les Catalans et les Basques. Dans le même article, Iglesias expose la volonté de Podemos d'un référendum sur le maintien de la monarchie espagnole[9].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections européennes de mai 2014[modifier | modifier le code]

Année Voix Mandats Tête de liste
2014 7,97 %
5 / 54
Pablo Iglesias Turrión

Le 25 mai 2014, ont ainsi été élus les cinq eurodéputés suivants :

Élections générales espagnoles de 2015[modifier | modifier le code]

Intentions de vote pour les élections générales espagnoles de 2015. La ligne mauve représente Podemos, la bleue le PP et la rouge le PSOE.

Organisation interne[modifier | modifier le code]

L'équipe suivante a été élue lors d'élections internes ouvertes de 48 000 votes avec pour objectif l'organisation de l'assemblée citoyenne (Asamblea Ciudadana) de l'automne 2014 « Sí se puede » pour la constitution de Podemos[11] :

  • Pablo Iglesias : responsable politique de l'équipe
  • Luis Alegre : coordinateur de l'équipe
  • Sarah Bienzobas : production et organisation - Miguel Bermejo : extensión et círculos - Miguel Ardanuy : collaborateurs et conseil d'experts - Eduardo Fernández Rubiño : réseaux - Nagua Alba : coordination territoriale des réseaux - Diego Pacheco : web - Lola Sánchez (Cartagena) - Pablo Echenique (Zaragoza/Discapacidad) - Tania González Peñas (Avilés) - Sandra Mínguez Corral (València/Valencia) - Miren Alonso Álvarez (A Coruña) - Jesús Montero (Madrid) - Carmen Romero Rodríguez (Extremadura) - Noemí Santana Perera (Gran Canaria) - Lucía Ayala Asensio (Almería) - Antonio Palerm Milla (Illes Balears/Baleares) - Beatriz Rilova Barriuso (Barcelona) - José Luis Rasgado Grima (Algeciras) - Daniel Ripa (Oviedo/Uviéu) - Daniel Fernández Blanco (Gijón/Xixón) - Pablo Fernández Santos (León) - Alba Méndez Cabrera (féminisme) - Jorge Lago (culture) - Julio Martínez-Cava Aguilar (programme et réception des propositions).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]