Pluvier de Mongolie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pluvier de Mongolie

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Charadrius mongolus

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Charadriidae
Genre Charadrius

Nom binominal

Charadrius mongolus
Pallas, 1776

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Pluvier de Mongolie ou Gravelot mongol (Charadrius mongolus) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Charadriidae.

Description[modifier | modifier le code]

Le Pluvier de Mongolie mesure 19 à 21 cm de longueur. Il s'agit d'un limicole plutôt petit mais il existe de grandes variations de taille entre les sous-espèces.

Le mâle en plumage nuptial porte un masque noir variable qui s'étend des parotiques aux lores, et même jusqu'au front chez certaines sous-espèces.

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se reproduit en Asie et hiverne sur les côtes d'Afrique.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Les cinq sous-espèces[1] peuvent être séparées en deux groupes distincts qui correspondent peut-être à des espèces :

  • groupe nordique :
    • Charadrius mongolus mongolus Pallas, 1776 ;
    • Charadrius mongolus stegmanni Portenko, 1939 ;
  • groupe méridional :
    • Charadrius mongolus atrifrons Wagler, 1829 ;
    • Charadrius mongolus pamirensis (Richmond, 1896) ;
    • Charadrius mongolus schaeferi Meyer de Schauensee, 1937.

Comportement[modifier | modifier le code]

Cette espèce constitue régulièrement de grands groupes plurispécifiques en reposoir avec d'autres limicoles, en particulier avec le Gravelot de Leschenault. Elle se nourrit comme les autres gravelots en alternant courses, brusques arrêts et captures de proies.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Alan P. Peterson.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Taylor D. (2006) Guide des limicoles d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. Delachaux & Niestlé, Paris, 224 p.