Plongeur de combat du génie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
plongeur de combat du génie
Code ROME (France)
I1502

Les plongeurs de combat du génie (ou PCG) sont les plongeurs de l'Armée de terre française. Autrefois appelés SAF (Spécialistes de l'aide au franchissement) puis PAT (Plongeurs de l'Armée de terre), ils ont changé de nom en 2006.

A leur création, leur mission principale était l'aide au franchissement des véhicules blindés de l'armée française. Depuis, leurs missions ont évolué et s'ils sont toujours formés et entraînés à la reconnaissance des berges et des zones de franchissement possibles, ils se sont tourné vers les interventions offensives.

Afin d'éviter les redondances, les PCG de l'Armée de terre n'évoluent que dans les milieux d'eau douces : lacs, fleuves et rivières, étangs, réseaux souterrains inondés, etc.

Leur milieu d'évolution, eau froide, turbide, avec souvent du courant et peu de visibilité, nécessite une compétence technique et une condition physique irréprochable.

Missions[modifier | modifier le code]

  • minage et déminage ( engins explosifs improvisés)
  • aide à la traficabilité (reconnaissance des berges en vue de franchissement, des réseaux souterrains)
  • actions offensives (type actions commandos ou coups de main)
  • aide à la population

L'une des spécialités des PCG développée ces dernières années à l'initiative du 17e RGP est la plongée en réseau souterrain inondé (ou égout). Elle permet une infiltration discrète dans les réseaux urbains.

Formation[modifier | modifier le code]

La formation des PCG se déroule pour partie au sein de l'école de plongée de la Marine nationale,pour leur formation initiale à Saint-Mandrier dans le cadre du stage de plongeur de bord et pour une autre partie, spécifique au génie, à l'Ecole supérieure et d'application du génie (ESAG) d'Angers.

Au cours de cette formation, les plongeurs apprennent toutes les techniques de plongée en eau à faible visibilité ainsi que les savoir-faire tactiques et techniques propres à leur spécialité. Par la suite, ils suivent des formations de spécialité :

  • déminage (formation NEDEX) ;
  • travaux sous-marins ;
  • intervention offensive (utilisation de recycleurs à oxygène à circuit fermé pour plus de discrétion) ;
  • parachutisme.

Matériel[modifier | modifier le code]

Les PCG utilisent le matériel en service au sein de l'armée française, ainsi que divers matériels spécifiques : kayaks, recycleurs, pistolets mitrailleurs HK MP5, combinaisons étanches, etc.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]