Plomodiern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plomodiern
Image illustrative de l'article Plomodiern
Blason de Plomodiern
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Finistère
Arrondissement Châteaulin
Canton Châteaulin
Intercommunalité Communauté de Communes du Pays de Châteaulin et du Porzay
Maire
Mandat
Claude Bellin
2014-2020
Code postal 29550
Code commune 29172
Démographie
Gentilé Plomodiernais, Plomodiernaise
Population
municipale
2 239 hab. (2011)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 10′ 55″ N 4° 13′ 50″ O / 48.181944, -4.230556 ()48° 10′ 55″ Nord 4° 13′ 50″ Ouest / 48.181944, -4.230556 ()  
Altitude Min. 0 m – Max. 249 m
Superficie 46,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Finistère

Voir sur la carte administrative du Finistère
City locator 14.svg
Plomodiern

Géolocalisation sur la carte : Finistère

Voir sur la carte topographique du Finistère
City locator 14.svg
Plomodiern

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Plomodiern

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Plomodiern
Liens
Site web Site de la commune

Plomodiern [plomodjɛʁn] est une commune du département du Finistère, dans la région Bretagne, en France.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe au pied du Ménez-Hom, au fond de la baie de Douarnenez, dans la plaine du Porzay, en pays Glazig.

Étymologie[modifier | modifier le code]

La forme bretonne moderne du nom est Ploudiern. Le nom de Plomodiern provient du mot breton plou signifiant "paroisse" et de saint Modiern ou Maudiern, saint d'origine galloise qui serait né à Nantglyn[1], village du Denbighshire (Pays de Galles).

Histoire[modifier | modifier le code]

Légende[modifier | modifier le code]

Au lieu-dit « Lescobet »(An Eskobed, en breton), un ermitage était la résidence de saint Corentin et la fontaine contenait un poisson extraordinaire : à chaque repas, l’ermite en mangeait un morceau et le poisson se reconstituait pour le lendemain. Il pouvait ainsi nourrir tous ceux qui empruntaient ce chemin, comme le roi Gradlon, qui y passa au cours d’une chasse. Quand il décida de fonder un évêché en Cornouaille, le roi fit appel à Corentin qui devint le premier évêque de Quimper.

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Cette commune est connue pour des faits liés à la Révolte des Bonnets rouges en 1675[réf. nécessaire].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

1919 - 1947 Jean Larvol DVD

1947 - 1965 Jean-Mathieu Le Breton DVD

1965 - 1972 Joseph Blouet DVD

1972 - 1983 Anne Le Page DVD

1983 - en cours Claude Bellin DVD

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 en cours Claude Bellin[2] DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Héraldique[modifier | modifier le code]

La devise est "Advevañ rin bemdez", elle signifie "Chaque jour je revivrai", comme le poisson de St Corentin (Sant Kaourintin)

Description du blason
Blason ville fr Plomodiern (Finistère).svg Blason De sinople à la mitre d'argent bordée d'or, accostée de deux épis de blé du même et soutenue d'un poisson aussi d'argent, à la champagne ondée d'azur sommée d'une onde d'or; au chef ondé d'hermine.

Ornements extérieurs : devise : advevañ 'rin bendez

Statut Statut officiel à déterminer…
Concept. Y.Clerc'h

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 658 2 011 2 042 2 037 2 701 2 602 2 663 2 663 2 785
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 786 2 670 2 648 2 588 2 764 2 786 2 912 2 949 2 984
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 937 2 832 2 855 2 743 2 728 2 554 2 505 2 541 2 224
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
2 283 2 099 1 922 1 963 1 912 2 076 2 101 2 122 2 182
2011 - - - - - - - -
2 239 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Tourisme[modifier | modifier le code]

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

Plages[modifier | modifier le code]

  • Lestrevet (An Estreved)
  • Porz Ar Vag
  • Kervijen

Randonnée[modifier | modifier le code]

  • Ménez-Hom
  • GR 34-37
  • PR 22 et 23
  • Base d'activités VTT

Sports[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Tous les ans, le Festival du Ménez-Hom se déroule du 13 au 15 août en trois parties. Le 13, Concert Celtique en la Chapelle de Sainte-Marie du Menez-Hom. Le 14, Fest-Noz animé par des couples de sonneurs, chanteurs et groupe de musiciens. Le 15, Défilé et Spectacles, en costumes traditionnels, des cercles celtiques, bagadoù et groupe étranger. En marge de ces festivités, le salon de peinture et sculpture (40 artistes) et des activités culturelles sur les découvertes et traditions bretonnes, tant religieuses, musicales, que gastronomiques, sont proposés du 1er au 13 août. En 2009 s'est déroulée la cinquantième édition du festival.


Personnes liées à la commune[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Musique bretonne et celtique. L'école de musique forme des sonneurs de cornemuse, bombarde ou batterie qui alimenteront les rangs du bagad à la fin de leur formation. Le bagad évolue en troisième catégorie depuis 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.infobretagne.com/plomodiern.htm
  2. Municipales à Plomodiern. Claude Bellin rempile pour un cinquième mandat, Ouest-France, 12 décembre 2013.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  5. « Notice no PA00090196 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. « Notice no PA00090197 », base Mérimée, ministère français de la Culture