Plomári

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plomári
(el) Πλωμάρι
Le port de Plomari
Le port de Plomari
Administration
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Périphérie Égée-Septentrionale
Dème Lesbos
Démographie
Population 3 673 hab. (2001[1])
Géographie
Coordonnées 38° 59′ 00″ N 26° 22′ 00″ E / 38.983333, 26.366667 ()38° 59′ 00″ Nord 26° 22′ 00″ Est / 38.983333, 26.366667 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grèce

Voir la carte administrative de Grèce
City locator 14.svg
Plomári

Géolocalisation sur la carte : Grèce

Voir la carte topographique de Grèce
City locator 14.svg
Plomári
Liens
Site web http://www.plomari.gr/

Plomári (grec moderne : Πλωμάρι) est un village de la côte sud de l'île de Lesbos, qui comptait 3 673[2] habitants au recensement de 2001. Il constituait jusqu'en 2010 une municipalité du même nom, englobant plusieurs hameaux alentour (Akrasi, Ambeliko, Megalohori, Neohori, Plagia et Trigonas) portant ainsi à 6 698 le nombre d'habitants mais depuis la réforme de 2010 liée au programme Kallicratis[3], le village a perdu son statut de municipalité et a été intégré à celle de Lesbos.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé à une quarantaine de kilomètres de la ville de Mytilène, la principale ville de l'île, le village s'étale en amphithéâtre au bord de la mer et de part et d'autre de la rivière Sédounda. Il compte plusieurs plages : Amoudéli petite plage au cœur du village, Mélinda plus éloignée et sauvage et Agios Isidoros plus touristique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Plomári est un village relativement récent, apparu au milieu du XIXe siècle. À cette époque, les habitants de la bourgade de Megalohóri (Μεγαλοχώρι) situé en altitude et à une dizaine de kilomètres quittèrent leur village pour s'installer dans l'actuel Plomári, selon les conseils attribués par la tradition locale à un célèbre enfant du pays, Benjamin de Lesbos. Ce départ était motivé d'une part par une série d'incendies qui ravagèrent Megalohóri trois années de suite en 1841, 1842 et 1843 et d'autre part par le sentiment de sécurité né de la fin progressive des incursions de pirates sur les rives de Méditerranée.

Par la suite, Mégalohóri se dépeupla jusqu'à ne devenir qu'un hameau au sein de la commune de Plomári. En revanche, dans le nouveau village, les conditions de vie en bord de mer étaient très favorables et jusqu'aux années 1920, Plomári connut un remarquable développement tant industriel que commercial. La construction navale locale ainsi que la fabrication de savon mais aussi la production d'huile d'olive et d'ouzo participèrent à cet essor fondé sur le commerce avec les côtes d'Asie mineure.

La Grande Catastrophe signa la fin de cette prospérité en mettant un terme aux échanges commerciaux et financiers avec les côtes désormais sous contrôle turc. S'ensuivit une longue période de crise au cours de laquelle de nombreux habitants émigrèrent vers l'Australie, l'Afrique du Sud ou l'Amérique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (el) (en) « Résultats du recensement de la population en 2001 », 793 Ko [PDF]
  2. recensement 2011, ministre de l'intérieur
  3. http://www.kedke.gr/uploads2010/FEKB129211082010_kallikratis.pdf