Plis Watteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plis Watteau, détail de L'Enseigne de Gersaint d'Antoine Watteau (1720).

Les plis Watteau représentent l'ensemble des plis du dos qui caractérisent la robe à la française au XVIIIe siècle. Ce nom a été donné par les historiens modernes à cette partie du vêtement en l'honneur de l'artiste Antoine Watteau, véritable admirateur de la robe à la française, qu'il a représentée dans de nombreux tableaux[1]. Son œuvre L'Enseigne de Gersaint présente notamment un excellent exemple de plis Watteau. Les contemporains se contentent cependant de les nommer plis.

Avec l'influence de la mode anglaise, la robe à la française se modifie. Les plis Watteau, flottant à l'arrière de la robe en une sorte de manteau vont dès lors disparaître. Lorsque la française va simplifier son habillement et s'afficher dans une robe à l'anglaise, les plis du dos ne seront plus qu'un souvenir[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Madeleine Delpierre, Se vêtir au XVIIIe siècle, Adam Birot, Paris, 1996.
  2. Julie Allard. “Nous faisons chaque jour quelques pas vers le beau simple”: transformations de la mode française, 1770-1790. MA, Montréal, McGill Université, 2002.

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]