Plinthe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Plainte.
Plinthes en bas de murs

Une plinthe est une bande de faible hauteur, placée au pied des murs, le long du sol, à l'intérieur ou à l'extérieur d'un bâtiment.

Élément décoratif et utilitaire, elle permet entre autres de cacher des raccords, cacher les espaces laissé par les poseurs de parquet au pieds des murs (afin que le bois puisse se dilater), d’empêcher les moquettes et linoléum de se décoller aux pieds des murs, ou de cacher des fils électriques. Elles permettent aussi de protéger les bas de murs des coups de balais ou d'aspirateurs et de l'humidité des serpillères. Elles permettent aussi d’empêcher de coller les meubles aux murs et laisser ainsi l'humidité se dégager des murs, que la poussière ne stagne pas entre les meubles et les murs.

À l'intérieur du bâtiment, la plinthe est souvent constituée, d'une planche en bois (bois verni ou peint), de PVC ou d'éléments de carrelage (notamment dans les pièces humides), collés ou cloués au mur. Ceux-ci viennent finir le revêtement de sol ou le carrelage sur le pourtour d'une pièce.

À l'extérieur du bâtiment, la plinthe est un élément de pierre de taille constitutif du soubassement qui donne une assise à la façade.

Une plinthe peut aussi être un élément chauffant appelé calorifère (expression très utilisée au Québec).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]