Play On (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Play On

Album par Carrie Underwood
Sortie 3 novembre 2009
Enregistré 2008-2009
Starstruck Studios (Nashville, TN)
Maratone Studios (Stockholm, Suède)
Germano Studios (New York, NY)
Durée 48min 28 s
Genre Country
Producteur Mark Bright
Max Martin
Shellback
Label Arista
Critique

Albums par Carrie Underwood

Play on est le troisième album de la chanteuse de musique country américaine Carrie Underwood, gagnante de la quatrième saison d'American Idol. Il est sorti le 3 novembre 2009 aux États-Unis.

Titres[modifier | modifier le code]

Edition normale

No Titre Auteur(s) Durée
1. Cowboy Casanova Underwood, Mike Elizondo, Brett James 3:56
2. Quitter Max Martin, Shellback, Savan Kotecha 3:40
3. Mama's Song Underwood, Kara DioGuardi, Martin Frederiksen, Luke Laird 4:00
4. Change Katrina Elam, Josh Kear, Chris Tompkins 3:12
5. Undo It Underwood, DioGuardi, Frederiksen, Laird 2:57
6. Someday When I Stop Loving You Hillary Lindsey, Steve McEwan, Gordie Sampson 4:02
7. Songs Like This Marty Dodson, Jerry Flowers, Tom Shapiro 2:37
8. Temporary Home Underwood, Laird, Zac Maloy 4:28
9. This Time Lindsey, McEwan, Sampson 3:51
10. Look at Me Jim Collins, Paul Overstreet 3:15
11. Unapologize Underwood, Lindsey, Raine Maida, Chantal Kreviazuk 4:36
12. What Can I Say Underwood, David Hodges, McEwan 3:57
13. Play On Underwood, Natalie Hemby, Laird 3:41
48:12

Edition Deluxe (Australie/Nouvelle Zélande)

Critiques[modifier | modifier le code]

L'album a reçu des critiques très mitigées. Sur la base de musique Metacritic, il a reçu une note moyenne de 54 sur 100[6].

Stephen Thomas Erlewine de Allmusic a donné à l'album 2,5 étoiles sur 5. Il fait valoir que « Carrie Underwood est encore nominalement une artiste country et parfois même si elle chante appuyée par des violons et des guitares en acier, ce n'est une chanteuse pop pure et simple, que ce soit les rythmes de tonnerre dans le style de Shania Twain comme dans Cowboy Casanova ou la succession de mélodies larmoyantes sur ces ballades »[1].

Sean Daly du St. Petersburg Times affirme que Play On est « le plus faible des albums de Carrie Underwood à ce jour », mais prévoit que l'album se vendent très bien. Il ajoute « Cowboy Casanova, coécrit par son copain Mike Elizondo, est une morsure comme Before He Cheats et Last Name ». À propos de la chanson Someday When I Stop Loving You il dit qu'elle « a un vague sens des années 70 et rappelle tous ces grands morceaux du vieux Chicago ».

Blake Boldt de 9513 Country Music a donné à 3 étoiles 5. Il déclare « Le troisième disque de Carrie Underwood, Play On, commence de façon prometteuse, avec Cowboy Casanova, une ode à un dur Lothaire, des charrues le long d'une guitare électrique. À son meilleur, Carrie Underwood excelle dans la manipulation des plus beaux contes que Nashville à offrir. Le titre fort de l'album est Someday When I Stop Loving You, une chanson encadrée merveilleusement par sa performance délicate, tandis que What Can I Say, en collaboration avec les frères et sœurs trio Sons of Sylvia est une solution simple et élégante de déclaration de la nostalgie. Il a ajouté que les 45 minutes restantes, cependant, sont plus que honky tonk. Play On est un plaisir pop, avec un peu de prétention de la production qui a complètement vidé de son bien les deux premiers disques »[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Stephen Thomas Erlewine, « Play On Carrie Underwood », Allmusic
  2. (en) Leah Greenblatt, « Carrie Underwood lay On », Entertainment Weekly,‎ 3 novembre 2009
  3. (en) Jonathan keefe, « Play On Carrie Underwood », Slant magazine,‎ 5 novembre 2009
  4. a et b (en) Blake Boldt, « Album Review: Carrie Underwood – Play On », The 9513 Country Music,‎ 3 novembre 2009
  5. (en) Jerry Shriver, Brian Mansfield, Edna Gundersen, Steve Jones, « Listen Up: Carrie Underwood expands worldview in 'Play On' », USA Today,‎ 3 novembre 2009
  6. (en) « Play On by Carrie Underwood », Megacritics