Platycercinae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Platycercinae, ou selon certains auteurs les Platycercini, forment un groupe d'une quarantaine de Psittacidae d'Australie, de Nouvelle-Zélande, de Nouvelle-Calédonie et d'autres îles de la région. Ce groupe comporte une quarantaine d'espèces nommées « perruche » d'Asie du Sud-Est qui, en plus de leur appartenance à la même écorégion, se caractérisent par la présence de longues rectrices. Par exemple, la classification de Howard et Moore reconnaît ce groupe comme une sous-famille tandis que celle, plus ancienne, de Peters définit ce groupe comme une tribu des Psittacinae.

Les analyses des séquences d'ADN mitochondial suggèrent que la radiation évolutive ayant contribué à l'émergence de ce groupe de perroquets à longues queues est aussi ancienne que celles qui ont donné naissance à la lignée des cacatoès ou celle des loris et loriquets. Des analyses permettent également de supposer que quelques genres, Polytelis mais peut être aussi Alisterus et Aprosmictus, doivent être inclus dans ce groupe[1].

Si le groupe est considéré comme une sous-famille, les genres Neopsephotus et Neophema (et, éventuellement, Psephotus), Melopsittacus et Pezoporus sont alors considérés comme formant un clade particulier, la tribu des Neophemini[1].

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Attribué initialement au nom du genre, les Platycercus, le nom de ce groupe est issue de terme en grec ancien signifiant "à la queue large" ou "à la queue plate"

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Australian broadtailed parrots (Subfamilty Platycercinae), Hassell (1941), H. T Condon
  • Nicel J. Collar: (in) Handbook of the Birds of the World, Vol. 4. 1997. Lynx Edicions, Barcelona.
  • Joseph M. Forshaw: Parrots of the World. 1989. Weldon & Associates Pty Ltd., Australia.
  • Joseph M. Forshaw: Australische Papageien. Vol. 2, 2002. Arndt Verlag, Bretten.
  • Joseph M. Forshaw: Parrots of the World. An Identification Guide. 2006. Princeton University Press, Princeton.
  • Dieter Hoppe: Biologie und Pflege der Plattschweifsittiche. Sonderheft 1986 (6); Die Voliere. Schaper Verlag, Hannover.
  • Klaus Immelmann und Dieter Vogels: Die australischen Plattschweifsittiche. 1989. Ziemsen Verlag, Wittenberg.
  • Tony Juniper and Mike Parr: Parrots. 1998. Pica Press, Sussex.
  • Franz Robiller: Papageien. Vol.., 1997. Ulmer Verlag, Stuttgart.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Miyaki, C. Y.; Matioli, S. R.; Burke, T. & Wajntal, A., « Parrot evolution and paleogeographical events: Mitochondrial DNA evidence », Molecular Biology and Evolution, vol. 15, no 5,‎ 1998, p. 544–551 (lire en ligne)