Plate-forme (route)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plate-forme.

La plate-forme (ou plateforme) d’une route[1] désigne, au sens géométrique, la surface de la route qui comprend la ou les chaussées, les accotements et éventuellement les terre-pleins[2]. Elle peut aussi désigner la structure qui supporte la chaussée[2].

Plate-forme routière
Composition de la Plate-forme routière : accotements + chaussée

Limites géométriques de la plateforme[modifier | modifier le code]

La plateforme ne comprend pas, en général et par convention, les arrondis de raccordement avec les espaces contigus que sont les dépendances de la route (fossés ou talus éventuels). Ainsi elle est définie en France comme étant le point situé à 0,50 m en deçà du point de rencontre des tangentes.

En déblai, elle ne comprend pas la zone de transition entre l'accotement et la cunette ou le fossé ; la distance horizontale entre la limite de plate-forme et le talus dépend des débits d'eaux de ruissellement à évacuer.

Equipements[modifier | modifier le code]

La plate-forme peut supporter, à l'intérieur de ses limites, les équipements que peuvent recevoir les accotements, chaussées et terre-pleins à savoir les équipements de signalisation, d’exploitation ou de sécurité.

Plate-forme support de chaussée[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. road transport platform en anglais, plataforma vial en espagnol
  2. a et b Dictionnaire de l’Entretien routier – Observatoire national de la Route – Ministère de l’Equipement, du Logement, des Transports et du Tourisme – 1996 – France