Plaque vitrocéramique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une plaque vitrocéramique est une table de cuisson qui fut créée en 1974 par Scholtes, constituée d'une plaque vitrocéramique — à proprement parler — et d'un élément de chauffage placé sous cette plaque.

On distingue 3 types de foyer :

  • Radiant : Le foyer radiant transmet la chaleur par rayonnement, principalement dans les infrarouges (longueur d'onde de 0,7 et 400 micromètres).
  • Halogène : Le foyer halogène utilise une ampoule halogène comme élément chauffant.
  • Induction : Une plaque à induction, qui ne change pas l'aspect de la plaque vitrocéramique, transmet la chaleur par un phénomène électromagnétique qui nécessite des casseroles adaptées, dont le fond doit contenir un matériau bon conducteur du magnétisme. Cela ne peut pas être fait par l'acier inox ordinaire, le cuivre, l'aluminium, le verre, le silicone. Pour éviter les brûlures, la plaque vitrocéramique doit comporter de façon visible un élément d'indication de la température transmise par la casserole posée au-dessus d'un foyer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]