Plaque d'immatriculation marocaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plaque d'immatriculation marocaine
Morocco Licenseplate 2.JPG

La plaque d'immatriculation marocaine est un dispositif permettant l'identification des véhicules enregistrés au Maroc. Le système d'immatriculation actuel date de l'an 2000.

Système d'immatriculation actuel[modifier | modifier le code]

Les immatriculations sont composées de cinq chiffres (de 1 à 99 999) désignant le numéro d'enregistrement du véhicule, d'une lettre de l'alphabet arabe au milieu incrémentée par rapport au numéro d'enregistrement et de l'identifiant de la préfecture d'émission de la plaque (allant de 1 à 88).

Liste des numéros des préfectures[modifier | modifier le code]

  1. Rabat
  2. Salé-Medina
  3. Sala Al Jadida
  4. Skhirat-Temara
  5. Khemisset-Tiflet
  6. Casablanca-Anfa
  7. Hay Mohammadi-Aïn Sebaâ
  8. Hay Hassani-Aïn Chok
  9. Benmsik-Mediouna
  10. Moulay Rachid-Sidi Othmane
  11. Al Fida-Derb Sultan
  12. Mechouar-Casablanca
  13. Sidi Bernoussi-Zenata
  14. Mohammedia
  15. Fès Jdid - Derb Dbibagh
  16. Fès - Medina
  17. Fès Zouagha - Moulay Yacoub
  18. Sefrou
  19. Boulmane
  20. Meknès-Menzah
  21. Meknès-Ismailia
  22. El Hajeb
  23. Ifrane
  24. Khénifra
  25. Errachidia
  26. Marrakech–Menara
  27. Marrakech–Medina
  28. Sidi Youssef-Ben Ali
  29. el-Haouz
  30. Chichaoua
  31. Kelâat Es-Sraghna
  32. Essaouira
  33. Agadir-Ida-Ouatane
  34. Iezgane-Aït Melloul
  35. Chtouka–Aït Baha
  36. Taroudant
  37. Tiznit
  38. Ouarzazate
  39. Zagora
  40. Tanger-Asilah
  41. Fahs-Beni Makada
  42. Larache, Ksar el-Kébir
  43. Chefchaouen
  44. Tétouan
  45. El Hoceima
  46. Taza
  47. Taounate
  48. Oujda-Angad
  49. Berkane
  50. Nador
  51. Taourirt
  52. Jerada
  53. Figuig
  54. Safi
  55. El Jadida
  56. Settat
  57. Khouribga
  58. Benslimane
  59. Kénitra
  60. Sidi Kacem
  61. Beni Mellal
  62. Azilal
  63. Smara
  64. Guelmim
  65. Tan-Tan
  66. Tata
  67. Assa-Zag
  68. Laâyoune
  69. Boujdour
  70. Oued ed-Dahab
  71. Aousserd
  72. Casablanca-Aïn Chock
  73. Casablanca-Nouacer, Tamariss
  74. Casablanca-Mediouna
  75. M'diq, Fnideq
  76. Driouch
  77. Guercif
  78. Ouazzane
  79. Sidi Slimane
  80. Midelt
  81. Berrechid
  82. Sidi Bennour
  83. Benguerir
  84. Fquih Ben Salah
  85. Youssoufia
  86. Tinghir
  87. Sidi Ifni
  88. Tarfaya

Circulation internationale[modifier | modifier le code]

Dans le cadre de la circulation internationale des véhicules immatriculés au Maroc, le caractère latin en majuscule correspondant à la lettre arabe de la plaque y est adjoint, en dessous.

Systèmes d'immatriculation antérieurs[modifier | modifier le code]

Système d'immatriculation de 1956[modifier | modifier le code]

Système d'immatriculation de 1983[modifier | modifier le code]

Les immatriculations de 1983 (####-##|#) se composent de quatre chiffres (de 1 à 9 999) désignant le numéro d'enregistrement du véhicule, d'un à deux chiffres au milieu incrémentés par rapport au numéro d'enregistrement et de l'identifiant de la région d'émission de la plaque (allant de 1 à 8).

Immatriculation des véhicules étatiques[modifier | modifier le code]

Plaques d'immatriculation communales policières et militaires

Véhicules étatiques civils[modifier | modifier le code]

Les véhicules étatiques civils disposent de plaques d'immatriculation composées de six chiffres en blanc sur fond noir. L'extrémité droite est constituée d'un "M" ou de la mention المغرب (al-Maghrib, litt. Maroc) en rouge.

Dans le cas des véhicules dépendant des collectivités territoriales est remplacée par la lettre arabe ج (ǧīm).

Les véhicules officiels des ministres, parlementaires et élus communaux disposent d'immatriculations spécifiques composées de deux nombres en noir sur fond blanc. La partie gauche représente l'immatriculation du véhicule tandis que la partie droite est composée de deux chiffres relatifs à la fonction de la personne à laquelle elle est allouée:

  • 96. Voitures officielles des élus communaux
  • 97. Voitures officielles du Parlement
  • 98. Voitures officielles des secrétaires
  • 99. Voitures officielles des ministres

Véhicules militaires[modifier | modifier le code]

Immatriculation des véhicules diplomatiques et assimilés[modifier | modifier le code]

Véhicules diplomatiques[modifier | modifier le code]

  • 1. Algérie
  • 2. Allemagne
  • 3. Arabie Saoudite
  • 6. Belgique
  • 9. Canada
  • 12. Irlande
  • 14. Croatie
  • 15. Émirats Arabes Unis
  • 16. Espagne
  • 17. États unis
  • 20. France
  • 21. Gabon
  • 49. Sénégal
  • 56. Turquie
  • 57. Russie
  • 82. Djibouti
  • 128. Azerbaïdjan
Plaque diplomatique marocaine
  • 34.libie

Véhicules des coopérants étrangers en poste au Maroc[modifier | modifier le code]

Plaque d'immatriculation spécifique aux coopérants étrangers en poste au Maroc

Immatriculations spéciales[modifier | modifier le code]

Séries WW et W18[modifier | modifier le code]

Remorques, appareils agricoles et appareils forestiers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :