Plantes contre Zombies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plantes contre Zombies
Image illustrative de l'article Plantes contre Zombies

Éditeur PopCap Games
Développeur PopCap Games

Date de sortie 28 juillet 2009
Genre Tower defense
Mode de jeu Solo uniquement
Plate-forme
Ordinateur(s)
Console(s)
Téléphone(s) mobile(s)
Média Téléchargement

Évaluation ESRB : E10+
PEGI : 12
USK : 6+

Plantes contre Zombies (Plants vs. Zombies) est un jeu vidéo de tower defense développé et édité par PopCap Games, sorti en 2009 sur PC (Windows, Mac OS), Xbox 360 (XLA), PlayStation 3 et PlayStation Vita (PlayStation Network), Android, Bada, iOS et WP7. Le but du jeu est de défendre sa maison contre une invasion de zombies. Avant de rentrer dans la maison et de manger le cerveau du joueur, les zombies doivent passer par le jardin ou par la cheminée et c’est à l’aide de toute une panoplie de plantes et de champignons que le joueur pourra mettre en place sa défense contre des vagues de zombies.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le but du jeu est d’empêcher les zombies d’entrer dans la maison pour manger votre cerveau. Pour ce faire, il faut placer sur le terrain de jeu un ensemble très varié de plantes ou de champignons. Certaines plantes crachent des graines (une par une, deux par deux ou quatre par quatre), d'autres catapultent des salades, des grains de maïs, des mottes de beurre qui paralysent les zombies… Il existe également des pastèques gelées pour ralentir et détruire les zombies, un champignon dont les spores peuvent traverser leur bouclier fait d'une porte à moustiquaire ou même un « champignon nucléaire ».

Chaque objet à placer a ses propres capacités offensives, défensives ou de production de ressources. Le joueur doit les répartir pour assurer une défense efficace tout en accumulant suffisamment de ressources (des rayons de soleil, qui tombent directement dans le jardin ou sont produits par des plantes telles que le tournesol) pour pouvoir acheter d’autres plantes et améliorer ses défenses face à des hordes toujours plus nombreuses. Certaines plantes sont conçues pour servir de mur et gagner du temps. D’autres ont des capacités pyrotechniques permettant de sortir d’une situation fâcheuse en faisant exploser plusieurs zombies à la fois.

Chaque terrain de jeu est composé de cinq cases verticales, ou six pour les niveaux comportant une piscine, d’une dizaine de cases horizontales chacune. On peut poser en général une plante par case et les zombies rencontrant une plante sur leur chemin commencent à les manger avant de continuer. S’ils parviennent au bout de la ligne, un outil à usage unique est lancé, en général il s’agit d’une tondeuse à gazon. Ce dernier tue alors tous les zombies présents sur cette ligne. Si les zombies parviennent malgré tout à arriver au bout d’une ligne non défendue, la partie est perdue.

Au début de chaque niveau, le joueur peut voir un échantillon des différents types de zombies avec lesquels il aura affaire. Il doit ensuite choisir un certain nombre de plantes parmi celles disponibles, la bonne tactique étant d’adapter ses choix de plantes aux types de zombies qui viendront tenter d’envahir le jardin. Les niveaux sont divisés en types de terrain : le jardin, le même jardin la nuit, le jardin côté cour avec une piscine au milieu et enfin, le toit. Chaque environnement a ses particularités : les soleils étant la ressource utilisée, la nuit, cette ressource est beaucoup plus rare et il vaut mieux utiliser des champignons, plus économiques. Le jour, ils dorment et il faut donc leur donner du café pour les réveiller. La plupart des plantes ne peuvent être mises directement dans la piscine, il faut donc acheter un nénuphar avant de les mettre. Lorsqu’il fait nuit, de la brume apparaît sur les 4 premières colonnes de droite, empêchant de voir les zombies et les plantes se trouvant dessous. Des deux côtés du jardin, des tombes apparaissent la nuit, empêchant toute construction dessus et faisant sortir des zombies lors de l’assaut final. Sur le toit, il faut avant tout acheter des pots pour y mettre les plantes. Chaque niveau est rythmé par des vagues de zombies arrivant progressivement après un cours temps de mise en place. À intervalles réguliers, une importante vague de zombies apparaît. En général, il y a entre deux et quatre vagues d’assaut d’importance.

Tout comme le joueur a accès à différents types de plantes et de champignons, les zombies existent en plusieurs types. Certains sont classiques, d’autres un peu plus résistants car se protégeant avec un cône de chantier ou un seau métallique. Il y a des modèles ultra-résistants équipés d’une panoplie de joueur de football américain, certains creusent sous terre pour s’infiltrer derrière les lignes et détruire les défense à revers. Il y a des sauteurs à la perche qui évitent ainsi les obstacles comme les noix qui sont habituellement plantées pour faire office de mur et bloquer la progression des ennemis. D’autres apparaissent du ciel et enlèvent une plante au hasard, à moins d’être stoppés avant.

Il existe plusieurs autres modes de jeux débloqués au cours de la campagne. L’un d’eux consiste par exemple à survivre le plus longtemps possible sur le même terrain, un autre à casser des jarres contenant au choix des plantes, des bonus ou des zombies… Un autre, plus original, met le joueur dans le camp des zombies et doit leur faire manger les cervelles en bout de ligne en utilisant habillement les modèles de zombies à disposition pour se défaire des défenses posées par l’ordinateur.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Le MMORPG World of Warcraft: Cataclysm propose quelques niveaux du jeu Plantes contre Zombies, via une série de quêtes hors du commun, qui se déroulent à la « Ferme de Brazie » qui est localisée dans la partie ouest des « Contreforts de Hautebrande ».
  • Dans l'épisode 7 de la saison 4 de la série True Blood, on voit le personnage interprété par Alexandra Breckenridge jouer à Plants vs. Zombies pendant la scène d'ouverture.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Plantes contre Zombies
Média Pays Notes
Eurogamer US 9/10[1]
GameSpot US 85 %[2]
IGN US 90 %[3]
Compilations de notes
Metacritic US 87 %[4]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Christian Donlan, « Plants vs. Zombies: Rot in my back yard.  », sur Eurogamer.net,‎ 5 mai 2009.
  2. (en) Chris Watters , « Plants vs. Zombies Review », sur GameSpot.com,‎ 11 mai 2009.
  3. (en) Daemon Hatfield, « Plants vs. Zombies Review », sur IGN.com,‎ 5 mai 2009.
  4. (en) « Plants vs. Zombies », sur Metacritic.

Lien externe[modifier | modifier le code]