Plante utile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple de plante utile : le tournesol.

Les plantes utiles recensent toutes les espèces ou variétés de plantes utilisées directement par l'Homme pour de multiples usages : se nourrir, se chauffer, se vêtir, s'abriter et se loger, se meubler, se soigner et se protéger des maladies et des insectes, embellir son cadre de vie, lutter contre l'érosion et favoriser l'assèchement des marais, se maquiller et se parfumer, adorer ses dieux, s'enivrer et se droguer, voire pour tuer ses semblables...

On estime à 40 000 environ le nombre d'espèces végétales qui ont été utilisées par l'homme au cours des âges, soit un pourcentage de l'ordre de 13 % des végétaux supérieurs dont le nombre d'espèces est estimé généralement à 300 000. La plupart de ces espèces poussent dans les régions tropicales[1].

La première forme d'utilisation des plantes était basée sur la cueillette, puis est apparu l'agriculture qui a conduit à la domestication d'un certain nombre d'espèces.

La discipline étudiant les rapports entre l'Homme et les plantes est appelée ethnobotanique.

Exemples de plantes utiles[modifier | modifier le code]

Modes d'acquisition[modifier | modifier le code]

À l'origine, le premier mode d'acquisition des plantes était la cueillette. De nos jours, les plantes utiles sont pour l'essentiel des plantes cultivées.

Types d'utilisation[modifier | modifier le code]

Parties utilisées[modifier | modifier le code]

Les parties, et les organes, des plantes utilisées sont très variées selon les espèces et selon les utilisations. On utilise en effet :

Citation[modifier | modifier le code]

« Une mauvaise herbe est une plante dont on n'a pas encore trouvé les vertus. »

— Ralph Waldo Emerson

« Le don d’une plante utile me paraît plus précieux que la découverte d’une mine d’or,
et un monument plus durable qu’une pyramide.
 »

— Bernardin de Saint-Pierre, Voyage à l'Île de France, p. 58, (lettre 13)

Palmarès mondial des plantes cultivées[modifier | modifier le code]

Production mondiale en 2004, en milliers de tonnes selon les statistiques publiées par la FAO

Cultures Production Cultures Production Cultures Production
1 Canne à sucre 1 323 952 11 Patates douces 127 140 21 Oignons secs 55 153
2 Maïs 721 379 12 Tomates 120 384 22 Noix de coco 54 737
3 Blé 627 131 13 Pastèques 94 939 23 Graines de colza 46 256
4 Riz paddy 605 759 14 Coton à Graines 71 982 24 Concombres et cornichons 40 861
5 Pommes de terre 327 624 15 Bananes 71 343 25 Ignames 40 048
6 Betteraves à sucre 249 208 16 Choux 68 170 26 Arachides non décortiquées 35 723
7 Graines de soja 204 266 17 Raisins 66 570 27 Plantains 32 593
8 Manioc 202 648 18 Oranges 62 814 28 Aubergines 29 841
9 Palmier à huile 162 249 19 Pommes 61 919 29 Millet 28 765
10 Orge 153 624 20 Sorgho 58 884 30 Cantaloups & autres melons 27 703

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Ouvrage collectif, Plantes exploitées, plantes cultivées (cultures, techniques et discours), Éditions Publication de l’Université de Provence, coll. « Cahier d'histoire techniques »,‎ 2008, 177 p. (ISBN 2853996824)
  • (en) John H. Wiersema et Blanca Leon, World Economic Plants: A Standard Reference, CRC Press,‎ 1999, 792 p. (ISBN 0849321190)
  • (fr) André Raponda-Walker et Roger Sillans, Les plantes utiles du Gabon, Sepia,‎ 2003, 618 p. (ISBN 2907888722)
  • (en) George Usher, A dictionary of plants used by man, Hafner Press,‎ 1974, 619 p. (ISBN 0028538005).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Jan Siemonsma, « Plantes utiles : une description », sur AgriCultures Network, Fondation PROTA, université de Wageningen.