Plant de pomme de terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caissette de plants certifiés 'Bintje'.

Un plant de pomme de terre est un tubercule, ou parfois une partie de tubercule, utilisé comme semence pour la reproduction et la mise en culture des pommes de terre. La qualité et le choix des plants sont déterminés par trois facteurs principaux : la variété, l'état sanitaire et l'état (ou âge) physiologique.

Il s'agit d'un mode de reproduction végétative qui permet de conserver à l'identique, de génération en génération, les caractéristiques des plantes (ce sont des clones), mais qui présente des inconvénients. D'une part, il faut, en moyenne, réserver pour la plantation 10 % en volume d'une récolte et la conserver pendant plusieurs mois tout en préservant ses facultés germinatives, d'autre part, les tubercules accumulent et transmettent aux nouvelles plantes qui en sont issues diverses maladies, notamment virales et bactériennes, ainsi que des caractères issus d'éventuelles mutations somatiques. Pour surmonter ces difficultés des techniques et des procédures de production de plants certifiés ont été mises au point dans certains pays.

Le terme de « semences » est parfois utilisé pour désigner les plants de pomme de terre, par exemple dans des expressions telles que « pommes de terre de semence ». C'est un terme ambigu car les semences véritables, ou graines, ne sont généralement pas utilisées pour la culture des pommes de terre, sauf dans les programmes de sélection et de création variétale. Toutefois, l'utilisation des graines de pommes de terre, désignées en anglais par l'acronyme TPS (true potato seeds), pour l'ensemencement des champs a été promue dans les pays en voie de développement par le Centre international de la pomme de terre (CIP). Cette campagne avait pour but d'assainir les plantations, la plupart des maladies, notamment virales, ne se transmettant pas par les graines, et en même temps de réduire les coûts logistiques de la plantation.

Dans les pays développés, la production de plants de pomme de terre est très organisée. Elle fait appel à des technologies avancées (micropropagation, bouturage in vitro), et est soumise à une réglementation stricte.

En Europe, les principaux producteurs de plants de pommes de terre sont les Pays-Bas (36 % des surfaces de production), l'Allemagne (17 %), la France (16 %) et le Royaume-Uni (15 %)[1].

Le recours à la culture aéroponique (culture sans sol et sans support de croissance) pour produire des plants de pomme de terre (stade de prébase) fait l'objet de recherches, notamment sous l'égide du CIP. Ce dernier pousse à son utilisation dans les pays en voie de développement car c'est un moyen de produire à moindre coût des plants de qualité, en réduisant les générations intermédiaires[2].

Réglementation[modifier | modifier le code]

Dans l'Union européenne, la commercialisation des plants de pomme de terre est régie par la directive du Conseil 2002/56/CE du 13 juin 2002[3].

Les classes de plants de base et leurs dénominations sont définies au niveau communautaire par la directive de la Commission 93/17/CEE du 30 mars 1993[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Surfaces de production de plants de pommes de terre dans les pays de l'Union européenne - campagne 2009/2010 », FN3PT (consulté le 2 décembre 2010).
  2. (en) Victor Otazú, Manual on quality seed potato production using aeroponics, Lima, Centre international de la pomme de terre (CIP),‎ 2010, 42 p. (ISBN 978-92-9060-392-4, lire en ligne).
  3. (fr) « Directive 2002/56/CE du Conseil du 13 juin 2002 concernant la commercialisation des plants de pommes de terre », Journal officiel des Communautés européennes L 193/60 du 20 juillet 2002 (consulté le 5 février 2011).
  4. (fr) « Directive 93/17/CEE de la Commission, du 30 mars 1993, portant définition des classes communautaires de plants de base de pommes de terre », EUR-Lex.europa.eu (consulté le 5 février 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]